La joie de John Degenkolb
La joie de John Degenkolb | AFP - Luk Benies

La 5e étape du Tour d'Italie pour Degenkolb

Publié le , modifié le

John Degenkolb (Argos-Shimano) a remporté mercredi à Matera la cinquième étape du Tour d'Italie, marquée par la chute de plusieurs coureurs sur une route détrempée avant le dernier kilomètre. L'Italien Luca Paolini (Katusha) a conservé pour sa part le maillot rose de leader.

Un coureur de l'équipe Argos, en deuxième position du peloton, est tombé dans l'avant-dernier virage sur une route détrempée après le violent orage qui s'était abattu sur la ville dans l'après-midi. Derrière lui s'est produit un empilage de vélos qui a bloqué la plus grande partie du peloton. Degenkolb a pu passer et partir à la poursuite du coureur de tête, l'Italien Marco Canola, qui n'a pu tenir jusqu'à la ligne dans l'arrivée jugée en faux-plat montant. 

L'Allemand de 24 ans, et vainqueur l'an passé de cinq victoires sur le Tour d'Espagne, a devancé l'Espagnol Angel Vicioso et l'Allemand Paul Martens, au terme des 203 kilomètres.

Hubert Dupont attaque mais en vain

Auparavant, l'échappée lancée peu après le départ (Mestre, Marangoni, Gil, Andriato, Bulgac) avait été reprise au pied de la côte de Montescaglioso, au seuil des 25 derniers kilomètres, après avoir compté jusqu'à 10 minutes d'avance (Km 62). L'Italien Stefano Pirazzi et le Luxembourgeois Ben Gastauer se sont dégagés dans cette montée, fatale au Britannique Mark Cavendish qui a peiné (57 sec de retard au sommet).

Gastauer a insisté ensuite, avec le Slovène Robert Vrecer et le Danois Lars Bak mais le peloton s'est regroupé aux 7 kilomètres. La tentative du Français Hubert Dupont, aux 5 kilomètres, n'a pas connu plus de réussite. Degenkolb ayant finalement le dernier mot. "L'équipe m'a fait confiance, c'était une étape que je pouvais gagner. Nous avons contrôlé toute la course. Les quatre derniers kilomètres ont été incroyables. J'étais à la limite", a analysé le vainqueur du jour.

Classement de l'étape

1. John Degenkolb (GER/ARG) les 203 km en 4h37:48.
2. Angel Vicioso (ESP/KAT) à 0:00.
3. Paul Martens (GER/BLA) 0:00.
4. Sergio Henao (COL/SKY) 0:00.
5. Matteo Trentin (ITA/OPQ) 0:00.
6. Jarlinson Pantano (COL/COL) 0:00.
7. Daniel Oss (ITA/BMC) 0:00.
8. Jens Keukeleire (BEL/ORI) 0:00.
9. Grega Bole (SLO/VAC) 0:00.
10. Tanel Kangert (EST/AST) 0:00.
11. Michal Golas (POL/OPQ) 0:00.
12. Marco Canola (ITA/COG) 0:00.
13. Jackson Rodriguez (VEN/AND) 0:00.
14. Elia Viviani (ITA/CAN) 0:00.
15. Nacer Bouhanni (FRA/FDJ) 0:00.
16. Francis de Greef (BEL/LTB) 0:00.
17. Rafal Majka (POL/SAX) 0:00.
18. Niemiec Przemyslaw (POL/LAM) 0:00.
19. Diego Rosa (ITA/AND) 0:00.
 20. Mauro Santambrogio (ITA/FAR) 0:00.

Classement général:

1. Luca Paolini (ITA/KAT) 19h56:39.
2. Rigoberto Uran (COL/SKY) à 0:17.
3. Benat Intxausti (ESP/MOV) 0:26.
4. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 0:31.
5. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 0:34.
6. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 0:34.
7. Giampaolo Caruso (ITA/KAT) 0:36.
8. Sergio Henao (COL/SKY) 0:37.
9. Mauro Santambrogio (ITA/FAR) 0:39.
10. Cadel Evans (AUS/BMC) 0:42.
 

Gilles Gaillard