Giro Greipel 052016
L'Allemand André Greipel (Lotto-Soudal) | AFP - Yuzuru Sunada

Greipel gagne au sprint sur le Giro, Démare encore 2e

Publié le , modifié le

L'Allemand André Greipel (Lotto) a remporté au sprint la 5e étape du Tour d'Italie, disputée mercredi sur 233 km entre Mare et Benevent. Il a devancé le Français Arnaud Démare (FDJ), qui avait déjà fini deuxième lors de la 2e étape. Le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant) a conservé le maillot rose de leader à la veille de la première journée en moyenne montagne.

L'échappée du jour a réuni quatre coureurs (Brutt, Foliforov, Oss, Txurruka) partis après une quarantaine de kilomètres. Le quatuor a compté jusqu'à 7 minutes d'avance avant d'être repris à 6,5 kilomètres de l'arrivée, au premier passage sur la ligne. Kittel, distancé dans le final, n'a pu lutter pour la victoire d'étape. L'approche du final a été troublée au dernier kilomètre par la chute de l'Estonien Rein Taaramae, en tête du groupe.

Dans le sprint jugé en légère montée, Greipel (Lotto) s'est imposé très nettement, en force, en lançant son effort à plus de 250 mètres de la ligne. Démare s'est classé deuxième pour la deuxième fois depuis le départ, quatre jours après s'être incliné aux Pays-Bas derrière un autre Allemand, Marcel Kittel. L'Italien Sonny Colbrelli a pris la troisième place devant le Luxembourgeois Bob Jungels au terme des 233 kilomètres. Greipel, 33 ans, a gagné pour la quatrième fois de sa carrière dans le Giro. Il a signé aussi son quatrième succès de la saison.

Réactions:

André Greipel (GER/Lotto), vainqueur de l'étape: "Dans le sprint, il n'y avait pas beaucoup d'espace. Mais, quand j'ai vu un trou, j'y suis allé. L'équipe a travaillé pour revenir sur l'échappée puis pour rester devant. Dans le tour de circuit, je n'ai pas quitté les dix premiers rangs. Roelandts a fait un travail exceptionnel, il s'est mis en tête aux 5 kilomètres et il a tenu. Kittel ? il est plus jeune, il est dur à battre. Mais je travaille en ce sens. Le sprint ne se résume pas à nous deux. Il y a beaucoup d'autres bons sprinteurs. La suite ? je verrai jour après jour."

Tom Dumoulin (NED/Giant), maillot rose: "On m'avait dit que le Giro est une course difficile. Maintenant, je sais pourquoi. Le parcours n'a pas cessé de monter et de descendre. La course est devenue folle dans le final. Je n'ai pas fait l'effort quand Bob Jungels a fait le sprint. Le maillot rose n'était pas en danger. Une longue journée. Mais tout s'est finalement bien passé même si je n'étais pas dans un grand jour, les jambes ne tournaient pas au mieux. La prochaine étape ? la montée n'est pas trop raide, elle est adaptée à mes caractéristiques. J'espère retrouver les mêmes sensations qu'hier (mardi)."

Marcel Kittel (GER/Etixx): "La journée a été très dure. L'étape était longue et il fallait être costaud pour rester devant le final. Je n'avais pas les jambes pour le faire."

Classement de la 5e étape

1. André Greipel (GER/LOT), les 233 km en 5 h 40:35.
2. Arnaud Démare (FRA/FDJ) m.t.
3. Sonny Colbrelli (ITA/BAR) m.t.
4. Bob Jungels (LUX/TRE) m.t.
5. Moreno Hofland (NED/LNL) m.t.
6. Manuel Beletti (IA/SOU) m.t.
7. Rick Zabel (GER/BMC) m.t.
8. Georg Preidler (AUT/GIA) m.t.
9. Caleb Ewan (AUS/ORI) m.t.
10. Alexey Tsatevich (RUD/KAT) m.t.

Classement général

1. Tom Dumoulin (NED/GIA) 19h40:48.
2. Bob Jungels (LUX/ETI) à 0:16.
3. Diego Ulissi (ITA/LAM) 0:20.
4. Georg Preidler (AUT/GIA) 0:20.
5. Steven Kruijswijk (NED/LNL) 0:24.
6. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 0:26.
7. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 0:27.
8. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 0:35.
9. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 0:35.
10. Nicolas Roche (IRL/SKY) 0:37.
11. Esteban Chaves (COL/ORI) 0:37.
12. Rigoberto Uran (COL/CAN) 0:40.
13. Rafal Majka (POL/TIN) 0:45.
14. Rein Taaramae (EST/KAT) 0:45.
15. Stefano Pirazzi (ITA/BAR) 0:46.

Christian Grégoire