Silvan Dillier (BMC)
Le Suisse de la BMC Silvan Dillier | AFP - DE WAELE Tim - TDWsport Sarl - DPPI

Giro: la 6e étape remportée par le Suisse Dillier (BMC) en costaud

Publié le , modifié le

La 6e étape du Tour d'Italie s'est conclue par un sprint à trois, après une journée longue de 217km entre Reggio Calabria et Terme Luigiane. L'arrivée en montée a permis au coureur suisse Silvan Dilllier (BMC) de remporter sa première victoire d'importance. Il s'est montré plus costaud d'un petit boyau que le coureur de Trek Jasper Stuyven. Le maillot rose de leader demeure sur les épaules de Bob Jungels (Quick-Step).

Lukas Postlberger (Bora), Jasper Stuyven (Trek) et Silvan Dillier ont joué au chat et à la souris dans le dernier kilomètre. Après avoir bien collaboré, les trois hommes ont joué aux plus fins pour décrocher la victoire d'étape. L'Autrichien, qui n'a pas pris beaucoup de relais sur la fin de cette étape, a été incapable de suivre les deux premiers lorsque Silvan Dillier a accéléré. Bien calé dans sa roue, Jasper Stuyven semblait en situation idéale pour le sauter sur la ligne, mais le coureur suisse a tenu bon pour quelques centimètres. Il remporte ainsi sa première victoire d'importance à l'âge de 26 ans. Deuxième d'A Travers la Flandre cette saison, 2e du Tour de Wallonie en 2014, il offre un joli succès d'étape à sa formation de la BMC.

"Je ne sais pas comment j'ai fait pour battre Stuyven qui est un très bon sprinteur. Mais j'avais encore de la force dans le sprint et j'ai pu mettre un braquet assez important. C'est ma plus grande victoire. J'ai su saisir ma chance", a ainsi analysé Dillier.

Un "final stressant" pour Jungels

Avec un retard d'une quarantaine de secondes, les favoris du Giro ont franchi la ligne roue dans roue, sans écart notable au classement général. Tout juste a-t-on pu constater que le porteur du maillot rose, le Luxembourgeois Bob Jungels, affiche une présence qui doit le laisser aux commandes jusqu'à dimanche prochain, jour de l'arrivée au Blockhaus. "Nous voulions garder le maillot et si possible gagner l'étape avec Gaviria. Mais, finalement, on n'a pas eu à travailler", s'est réjoui Jungels en relevant cependant que le final de l'étape était "stressant" à cause des nombreux virages en surplomb du littoral de la mer Tyrrhénienne.

Vendredi, les sprinteurs disposent d'une nouvelle opportunité dans la 7e étape (224 km) qui conduit de Castrovillari à Alberobello, dans le talon de la botte, après avoir longuement longé le golfe de Tarente dans la mer Ionienne. L'arrivée est jugée dans la petite ville des Pouilles réputée pour ses "trulli", les petites habitations en pierre inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco.

Classement de l'étape : 

1. Silvan Dillier (SUI/BMC) les 217,0 km en 4h58:01.
2. Jasper Stuyven (BEL/TRE) à 0:00.
3. Lukas Pöstlberger (AUT/BOR) 0:12.
4. Simone Andreetta (ITA/BAR) 0:26.
5. Michael Woods (CAN/CAN) 0:39.
6. Adam Yates (GBR/ORI) 0:39.
7. Wilco Kelderman (NED/SUN) 0:39.
8. Bob Jungels (LUX/QST) 0:39.
9. Bauke Mollema (NED/TRE) 0:39.
10. Geraint Thomas (GBR/SKY) 0:39.
11. Nairo Quintana (COL/MOV) 0:39.
12. Vincenzo Nibali (ITA/BAH) 0:39.
13. Tom Dumoulin (NED/SUN) 0:39.
14. Steven Kruijswijk (NED/LNL) 0:39.
15. Andrey Amador (CRC/MOV) 0:39.
16. Davide Formolo (ITA/CAN) 0:39.
17. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 0:39.
18. Patrick Konrad (AUT/BOR) 0:39.
19. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 0:39.
20. Dylan Teuns (BEL/BMC) 0:39.

Classement général :

1. Bob Jungels (LUX/QST) 28h20:47.
2. Geraint Thomas (GBR/SKY) à 0:06.
3. Adam Yates (GBR/ORI) 0:10.
4. Vincenzo Nibali (ITA/BAH) 0:10.
5. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 0:10.
6. Nairo Quintana (COL/MOV) 0:10.
7. Tom Dumoulin (NED/SUN) 0:10.
8. Bauke Mollema (NED/TRE) 0:10.
9. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 0:10.
10. Andrey Amador (CRC/MOV) 0:10.
11. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 0:10.
12. Mikel Landa (ESP/SKY) 0:10.
13. Davide Formolo (ITA/CAN) 0:10.
14. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 0:14.
15. Steven Kruijswijk (NED/LNL) 0:23.
16. Wilco Kelderman (NED/SUN) 0:23.
17. Rui Costa (POR/EAU) 0:46.
18. Tanel Kangert (EST/AST) 0:54.
19. Jan Polanc (SLO/EAU) 1:09.
20. Simone Petilli (ITA/EAU) 1:25.