Gaviria prend la 3e étape et le maillot rose
Fernando Gaviria | Luk BENIES / AFP

Giro : Gaviria remporte sa 1re victoire sur le Tour d'Italie

Publié le , modifié le

Fernando Gaviria s’est imposé à Cagliari, lors de la 3e étape du Giro, ce dimanche, pour la dernière journée en Sardaigne, à l’issue d’un coup de bordure de la part de son équipe Quick-Step, à 11 kilomètres de l'arrivée. Le Colombien remporte ainsi sa première étape sur le Tour d’Italie, la première sur un grand tour. Il lève au sprint devant Rüdiger Selig et Giacomo Nizzolo. Par la même occasion, il prend le maillot rose de leader du Giro.

Au programme de cette 3e et dernière étape en Sardaigne, 107 km. Une première partie plate dans les terres sans grands mouvements de course. Puis une deuxième partie exposée au vent. A 11,5 km de l’arrivée, celui souffle de côté, et la Quick-Step réalise un énorme coup de bordure, entraîné par un gros effort de Bob Jungels. Les principaux favoris n'arrivent pas à suivre le rythme de l'équipe Belge. Après une longue étape sans réelle animation, la fin de parcours confirment les craintes des coureurs et les promesses de bordures.

Le calme avant la tempête

La traditionnelle échappée s’est formée au kilomètre 11, formée de quatre coureurs dans un premier temps, puis constituée de trois coureurs dans un second temps. Jan Tratnik, Ivan Rovny et Eugert Zhupa déjà échappée lors de la première étape. Les trois hommes ont franchi en tête la seule difficulté de l’étape avant de se faire rattraper comme attendu par le peloton, à 41 kilomètres de l’arrivée.  Les crevaisons se sont ensuite multipliées. Ilnur Zakarin, le leader de la Katucha-Alpecin n’y a pas échappé et a dû se faire aider par toute son équipe pour ne pas perdre à nouveau du temps, après la précédente étape.

C'est donc ensuite que le spectacle promis a eu lieu. Les coureurs de la Quick-Step ont fait le show avec un très grand Bob Jungels. Alors qu'il était dans le bon groupe, André Greipel a rencontré un incident mécanique l'expulsant de celui-ci. C'est ainsi qu'il perd la place de leader. Fernando Gaviria, en plus de remporter sa première étape d'un grand tour, endosse donc le maillot rose et pourra remercier ses cinq coéquipiers présents pour secouer un peloton piégé par les fortes bourrasques de vent.

De son côté Bob Jungles prend des précieuses secondes d'avance sur les autres leaders, en vu de la 4e étape, dans deux jours, qui sera la première grande explication de ce Giro avec l'ascension de l'Etna.

Classement 3e étape :

1. Fernando Gaviria (Quick Step) en 3h26'33"
2. Rüdiger Selig (Bora-Hansgrohe) m.t.
3. Giacomo Nizzolo (Trek-Segafredo) m.t.
4. Nathan Haas (Dimension Data) m.t.
5. Maximiliano Richeze (Quick Step) m.t.
6. Kanstantsin Siutsou (Bahrain Merida) à 3"
7. Bob Jungels (Quick Step) à 3"
8. Caleb Ewan (Orica-Scott) à 13"
9. Sacha Modolo (UAE Team Emirates) à 13"
10. Andre Greipel (Lotto Soudal) à 13"

Classement général à l'issue de la 3e étape:

1. Fernando Gaviria (Quick Step) en 14h45'16"
2. Andre Greipel (Lotto Soudal) à 9"
3. Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe) à 13"
4. Bob Jungels (Quick Step) à 13"
5. Kanstantsin Siutsou (Bahrain-Merida) à 13"
6. Caleb Ewan (Orica-Scott) à 17"
7. Roberto Ferrari (UAE Team Emirates) à 17"
8. Ryan Gibbons (Dimension Data) à 23"
9. Enrico Battaglin (LottoNL Jumbo) à 23"
10. Sacha Modolo (UAE Team Emirates) à 23"