Chris Froome
La joie et le soulagement de Chris Froome | LUK BENIES / AFP

Giro : Froome assoit sa domination, Pinot s'effondre

Publié le , modifié le

Chris Froome a parfaitement contré les attaques de Tom Dumoulin lors de la 20e et avant-dernière étape du Tour d'Italie, remportée par l'Espagnol Mikel Nieve (Mitchelton). Sauf incident, le Britannique de la Sky a course gagnée. Thibaut Pinot, victime d'une terrible défaillance, ne verra pas le podium et ni Rome. Il a été mis samedi soir en observation à l'hôpital d'Aoste et "souffre de déshydratation et de fièvre", a indiqué sa formation Groupama-FDJ.

La 20e étape n'a pas dérogé à la règle de ce Giro complètement fou. Malheureusement c'est Thibaut Pinot qui, cette fois, en a fait les frais. Malade, à bout de forces, le coureur de la FDJ a craqué dès les premières difficultés du jour. La suite n'a été qu'un long calvaire pour le Tricolore qui n'a jamais été en mesure de conserver sa 3e place sur le podium. "C'est une grosse défaillance, il est vidé", a expliqué son directeur sportif Martial Gayant, aussi surpris que le clan de l'équipe Groupama-FDJ qui entrevoyait un premier podium pour un coureur français à l'arrivée du Giro depuis 1990 (en 2011, John Gadret, initialement 4e, avait bénéficié du déclassement d'Alberto Contador). 

"On ne s'attendait pas à ça aujourd'hui même si on savait que l'étape serait difficile à gérer", a ajouté le responsable de l'équipe française bien avant que son leader, exténué et toussant, rallie l'arrivée avec un retard de l'ordre de trois quarts d'heure.

Froome tout en contrôle

Froome, en tête du classement depuis son coup de force de la veille, n'a rien cédé à son dauphin, le Néerlandais Tom Dumoulin, à la veille de l'arrivée à Rome. Au contraire, il a tenu à franchir la ligne devant lui dans la station située au pied du Cervin. Il ne reste plus qu'une étape de plat de 115 kilomètres, dans la capitale italienne, pour que Froome devienne le premier Britannique et aussi le premier coureur de l'équipe Sky à gagner le Giro. Dumoulin a attaqué à Froome à plusieurs reprises dans l'ultime ascension du Giro, la montée vers Cervinia. Mais le quadruple vainqueur du Tour de France a répliqué à chaque fois, sans jamais paraître en difficulté. 

La victoire d'étape est revenue à Nieve, membre de l'échappée lancée dans la plaine. Le jour de son 34e anniversaire, le Basque a gagné pour la troisième fois une étape du Giro. Le coéquipier du Britannique Simon Yates, longtemps maillot rose du Giro, s'était imposé en 2011 et 2016. Nieve s'est dégagé dans la partie la plus raide de Saint Pantaleon, à 32 kilomètres de l'arrivée. Le grimpeur espagnol a précédé de plus de deux minutes le Néerlandais Robert Gesink.
 

Classement de l'étape :

1. Mikel Nieve (ESP/MIT) les 214,0 km en 5 h 43:48.
2. Robert Gesink (NED/LNL) à 2:17.
3. Felix Grossschartner (AUT/BOR) 2:42.
4. Giulio Ciccone (ITA/BAR) 3:45.
5. Gianluca Brambilla (ITA/TRE) 5:23.
6. Wouter Poels (NED/SKY) 6:03.
7. Christopher Froome (GBR/SKY) 6:03.
8. Davide Formolo (ITA/BOR) 6:03.
9. Domenico Pozzovivo (ITA/BAH) 6:03.
10. Richard Carapaz (ECU/MOV) 6:03.
11. Sam Oomen (NED/SUN) 6:03.
12. Miguel Angel Lopez (COL/AST) 6:03.
13. Tom Dumoulin (NED/SUN) 6:09.
14. George Bennett (NZL/LNL) 6:45.
15. Patrick Konrad (AUT/BOR) 6:45.
16. Pello Bilbao (ESP/AST) 6:45.
17. Alexandre Geniez (FRA/ALM) 7:04.
18. Carlos Betancur (COL/MOV) 7:04.
19. Hubert Dupont (FRA/ALM) 8:54.
20. Sergio Henao (COL/SKY) 9:42.

Classement général : 

1. Christopher Froome (GBR/Sky) 86 h 11:50.
2. Tom Dumoulin (NED/SUN) à 46.
3. Miguel Angel Lopez (COL/AST) 4:57.
4. Richard Carapaz (ECU/MOV) 5:44.
5. Domenico Pozzovivo (ITA/BAH) 8:03.
6. Pello Bilbao (ESP/AST) 11:50.
7. Patrick Konrad (AUT/BOR) 13:01.
8. George Bennett (NZL/LNL) 13:17.
9. Sam Oomen (NED/SUN) 14:18.
10. Davide Formolo (ITA/BOR) 15:16.
11. Alexandre Geniez (FRA/ALM) 17:30.
12. Wouter Poels (NED/SKY) 17:40.
13. Sergio Henao (COL/SKY) 29:41.
14. Jose Goncalves (POR/KAT) 34:29.
15. Carlos Betancur (COL/MOV) 41:48.
16. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 43:46.
17. Rohan Dennis (AUS/BMC) 56:07.
18. Mikel Nieve (ESP/MIT) 58:16.
19. Gianluca Brambilla (ITA/TRE) 1 h 00:30.
20. Michael Woods (CAN/EFD) 1 h 01:24.
 

France tv sport @francetvsport