L'Allemand Pascal Ackermann victorieux au sprint devant Fernando Gaviria (UAE) lors de la 5e étape du Giro 2019
L'Allemand Pascal Ackermann victorieux au sprint devant Fernando Gaviria (UAE) lors de la 5e étape du Giro 2019 | AFP - Luk BENIES

Giro: Ackermann (Bora) impressionnant pour remporter la 5e étape

Publié le , modifié le

Au terme d'une 5e étape marquée par l'abandon d'un des favoris, Tom Dumoulin (Sunweb), victime d'une chute la veille, mais aussi par une météo très pluvieuse et froide qui a forcé les organisateurs à arrêter le classement à 9km de l'arrivée, Pascal Ackermann (Bora) s'est de nouveau imposé au sprint devant Fernando Gaviria (UAE) et Arnaud Démare (Groupama). Du coup, avec ce final revisité, le classement général est inchangé avec Primoz Roglic (Jumbo) toujours maillot rose et une avance de 35 secondes sur Simon Yates (Mitchelton).

Déjà vainqueur de la 2e étape au sprint, Pascal Ackermann (Bora) a de nouveau dominé tout son monde. Il est surtout passé entre les gouttes d'une étape à la météo particulièrement pluvieuse. A tel point que les organisateurs ont préféré figer le classement général au premier passage de la ligne d'arrivée, pour laisser les sprinteurs s'expliquer sans mettre en danger les candidats à la victoire finale sur ce Tour d'Italie. Il faut dire qu'ils ont déjà perdu l'un d'entre eux, avec l'abandon de Sam Dumoulin (Sunweb), qui ne s'est pas remis de sa chute de la veille.

Et dans ce final revisité, l'intense pluie a encore fait la différence. Une grosse flaque d'eau sur la droite de la route a considérablement ralenti ceux qui étaient de ce côté, tel que Arnaud Démare (Groupama-FDJ). Mais Pascal Ackermann, lui, n'en a cure. Placé sur le côté gauche, bien emmené par son équipe qui a suivi le gros travail de Deceuninck-Quickstep pour le placer dans des conditions parfaites, l'Allemand a fait parler sa puissance pour refaire son retard sur Fernando Gaviria (UAE) et s'imposer de belle manière. 

Ackermann à côté de la flaque, Démare dedans

"J'ai fait un double sprint", expliquait le vainqueur à l'arrivée. "J'ai dû freiner aux 250 mètres mais heureusement, Gaviria m'a emmené le sprint. J'avais encore beaucoup de puissance à la fin." Premier Français, Démare constatait les dégâts et sa malchance: "Je suis passé dans une grosse flaque d'eau en danseuse et j'ai perdu de la vitesse. J'aurais dû être assis. Toute l'équipe avait fait un énorme travail. Je suis déçu car je me sentais bien." Vainqueur la veille, Elia Viviani (Decenuninck-Quickstep) n'a pas pris de risques pour finir en 18e position: "La route était inondée. C'était vraiment la guerre pour le placement, cela ne valait pas de prendre le risque."

L'étape a été courue sous la pluie au long des 140 kilomètres. Une météo qui n'a pas été du goût du vainqueur: "On a eu la pluie toute la journée, on a eu froid, personne n'aime ces conditions. On est content quand ça se termine." Le Belge Louis Vervaeke, rescapé d'une échappée lancée dès les premiers instants, a été repris à 23 kilomètres de l'arrivée.

Pour son premier Giro, Ackermann fait des étincelles. C'est son 5e succès de la saison. La météo ne l'a pas arrêté. Le faux-plat montant dans le final de la 6e étape, demain, l'arrêtera-t-il ?

Classement provisoire de la 5e étape

1. Pascal Ackermann (GER/BOR) 3 h 15:44.
2. Fernando Gaviria (COL/UAE) à 0.
3. Arnaud Démare (FRA/FDJ) 0.
4. Caleb Ewan (AUS/LOT) 0.
5. Matteo Moschetti (ITA/TRE) 0.
6. Ryan Gibbons (RSA/DDT) 0.
7. Paolo Simion (ITA/BAR) 0.
8. Yenthe Biermans (BEL/KAT) 0.
9. Giovanni Lonardi (ITA/NIP) 0.
10. Manuel Belletti (ITA/AND) 0.
11. Davide Cimolai (ITA/ICA) 0.
12. Josef Cerny (CZE/CCC) 0.
13. Sean Bennett (USA/EF1) 0.
14. Juan José Lobato (ESP/NIP) 0.
15. Rüdiger Selig (GER/BOR) 0.

Classement général

1. Primoz Roglic (SLO/Jumbo) 19 h 35:04.
2. Simon Yates (GBR/MIT) à 35.
3. Vincenzo Nibali (ITA/BAH) 39.
4. Miguel Angel Lopez (COL/AST) 44.
5. Diego Ulissi (ITA/UAE) 44.
6. Rafal Majka (POL/BOR) 49.
7. Bauke Mollema (NED/TRE) 55.
8. Damiano Caruso (ITA/BAH) 56.
9. Bob Jungels (LUX/DEC) 1:02.
10. Davide Formolo (ITA/BOR) 1:06.
11. Víctor De la Parte (ESP/CCC) 1:10.
12. Pello Bilbao (ESP/AST) 1:16.
13. Hugh Carthy (GBR/EF1) 1:16.
14. Esteban Chaves (COL/MIT) 1:16.
15. Tony Gallopin (FRA/ALM) 1:18.
16. Richard Carapaz (ECU/MOV) 1:21.
17. Pavel Sivakov (RUS/INE) 1:24.
18. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 1:36.
19. Pascal Ackermann (GER/BOR) 1:37.
...