Pello Bilbao

Giro - 7e étape : Pello Bilbao s'impose à l'Aquila, Tony Gallopin deuxième

Publié le , modifié le

Au terme d'une longue échappée, Pello Bilbao (Astana) remporte la 7e étape du Tour d'Italie 2019. Il s'impose juste devant Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) et Davide Formolo (Bora-Hansgrohe). Valério Conti (UAE-Team Emirates) reste en rose. Fernando Gaviria (UAE-Team Emirates) abandonne.

Après une étape rythmée et ponctuée par de nombreuses tentatives d'échappées, seuls des hommes forts ont réussi à se détacher pour aller se jouer la victoire d'étape dans les Abruzzes. Une échappée notamment composée de Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), Davide Formolo (Bora-Hansgrohe), Pello Bilbao (Astana), Mattia Cattaneo (Androni) et José Joaquin Rojas (Movistar). C'est la présence de ce dernier 4e au général au départ, qui a forcé l'équipe UAE-Team Emirates du leader Valerio Conti à rouler pour défendre le maillot rose et ainsi durcir la course des hommes de tête.

Dans cette étape vallonnée entre Vasto et l'Aquila de 185 kilomètres, c'est finalement dans la bosse finale de deux kilomètres avec une pente maximale de 11% que Pello Bilbao a surpris ses compagnons d'échappée. Alors que Formolo semblait le plus fort, le Basque de 29 ans a attaqué à 1500 mètres de l'arrivée pour ne plus être jamais revu. Derrière, le Français du jour Tony Gallopin est passé tout près de la victoire. Le Francilien,qui semblait en difficulté, a su jouer de son expérience dans le final pour rester dans les roues et s'octroyer une deuxième place devant Formolo à cinq secondes du vainqueur : "Je me suis concentré sur Formolo (dans le final) mais on a pas réussi à revenir sur Bilbao. Ça reste une belle étape, mais il n'y a que la victoire qui compte" a t-il affirmé au micro de la Chaine l'Equipe après l'étape.

La bonne opération du jour au général est pour Formolo et Bilbao seuls candidats au classement général dans l'échappée. Ils reprennent une petite minute aux autres leaders arrivés dans le peloton. Après une belle bataille pour conserver son maillot, Valerio Conti reste en rose. Les Français Nans Peters (AG2R La Mondiale) et Valentin Madouas (Groupama-FDJ) sont respectivement 5e et 6e du général. A noter également trois abandons lors de cette 7e étape. Le sprinteur Colombien Fernando Gaviria a jeté l'éponge en début d'étape du à des douleurs au genou, tout comme le Néerlandais Laurens De Plus (Jumbo-Visma) coéquipier de Primoz Roglic et Sacha Modolo (Education-First).