Giro 2020 : Echappée gagnante pour Alex Dowsett (Israel Start-up Nation) sur la 8e étape

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Alex Dowsett Giro 2020

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Parti dans l'échappée, Alex Dowsett (Israel Start-up Nation) a remporté ce samedi la 8e étape du Giro 2020. Profitant de la présence de son coéquipier Matthias Brändle dans le groupe de tête, le rouleur britannique a offert à son équipe sa première victoire sur un grand tour. Salvatore Puccio (Ineos Grenadiers) et Matthew Holmes (Lotto Soudal) complètent le podium.

Moment historique pour l'équipe Israel Start-up Nation. La formation de Sylvan Adams s'est offert sa toute première victoire en grand tour, la première aussi en World Tour, ce samedi lors de la 8e étape du Giro 2020 entre Giovinazzio et Vieste. Le Britannique Alex Dowsett en aura été le pourvoyeur, après avoir battu ses cinq compagnons d'échappée. Il a su placer le contre qu'il fallait à 17km de l'arrivée, profitant de la fin de l'attaque de son coéquipier Matthias Brändle et de la désorganisation de la poursuite pour s'envoler en tête de course. A 32 ans, il s'est offert la 15e victoire de sa carrière, mais seulement la 3e hors contre-la-montre après une étape du Tour du Poitou-Charentes en 2011 et le général de Bayern Rundfahrt en 2015.

Le cadeau du peloton

Au lendemain d'une étape nerveuse, bousculée par les bordures, et à la veille d'un rendez-vous en montagne, le peloton du Giro 2020 a clairement laissé la victoire aux fuyards. Des six hommes qui ont fait la course à l'avant, Salvatore Puccio (Ineos Grenadiers) était le mieux classé au général, à 34'30 du maillot rose. Autant dire que même avec un très confortable matelas d'avance de plus de 10 minutes d'avance, ils n'ont jamais été une menace pour quiconque au classement. D'un autre côté, l'escalade du Monte Sant'Angelo (9.4km à 6.2%) et le tracé vallonné de la fin de course n'ont pas poussé les équipes de sprinteurs à se battre à fond pour jouer la gagne.

Déjà victorieux à trois reprises, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) avouait avant l'étape préférer attendre de voir ce que ses adversaires feraient. Ils n'ont rien fait. Ils n'ont tellement rien fait que le peloton a franchi la ligne d'arrivée près de 14 minutes après Dowsett. Démare conserve tranquillement sa tunique cyclamen de meilleur sprinteur et Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) est toujours leader au classement général, avec 43 secondes d'avance sur son dauphin Pello Bilbao (Bahrain-McLaren)

En délicatesse depuis le début du Giro, Simon Yates (Mitchelton-Scott) n'a pas pris part à cette 8e étape. Le Britannique a été testé positif au coronavirus après avoir déclaré l'apparition de "symptômes très légers" la veille. Son équipe va continuer la course avec seulement cinq coureurs car Edoardo Affini et Brent Bookwalter ont aussi jeté l'éponge. Tombé ce vendredi, le Français Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) a aussi renoncé à prendre le départ de cette 8e étape, au même titre que Sean Bennett (Education First) et Patrick Gamper (Bora-Hangrohe). De son côté, Ben Gastauer (AG2R La Mondiale) a abandonné pendant l'étape, après une lourde chute. 

à voir aussi Giro : revivez la huitième étape et la victoire de Dowsett en solitaire Giro : revivez la huitième étape et la victoire de Dowsett en solitaire