Giro Tom Dumoulin Froome
Tom Dumoulin et Christopher Froome | AFP - Luk Benies

Froome gagne le 101e Giro, la dernière étape pour Bennett

Publié le , modifié le

Chris Froome (Sky), quatre fois vainqueur du Tour de France, a remporté pour la première fois de sa carrière le Tour d'Italie, dimanche à Rome. Le premier Britannique à gagner le Giro en 101 éditions a devancé au classement final le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) , vainqueur l'an passé, et le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana).

La 21e et dernière étape, dont la partie finale a été neutralisée, est revenue à l'Irlandais Sam Bennett, vainqueur pour la troisième fois depuis le départ.

Dans l'histoire ?

Froome, qui fait l'objet d'une procédure pour un résultat "anormal" à un contrôle antidopage de la Vuelta, participait pour la troisième fois au Giro, après huit ans d'absence. S'il n'est pas sanctionné pour la Vuelta, le Britannique serait l'un des trois coureurs de l'histoire à gagner les trois grands tours consécutivement (dans son cas, Tour, Vuelta et Giro dans l'ordre), avec les légendaires Eddy Merckx et Bernard Hinault.

Avant lui, six coureurs (Anquetil, Gimondi, Merckx, Hinault, Contador, Nibali) sont parvenus à inscrire leur nom au palmarès des trois épreuves. Froome, qui est âgé de 33 ans, a enlevé deux étapes. Vainqueur au sommet du Monte Zoncolan (14e étape), il a mené une échappée solitaire de 80 kilomètres sur la route de Bardonecchia (19e étape) pour renverser la situation et prendre le maillot rose à son compatriote Simon Yates, défaillant.

 

Dernière étape au rabais...

La dernière étape (115 km), courue sur un circuit urbain de 11,5 kilomètres, a donné lieu dimanche à une course au rabais dans le décor de la Rome antique. Les coureurs qui ont invoqué une raison de sécurité ont obtenu que les temps soient neutralisés avant les sept derniers tours du circuit de 11,5 kilomètres empruntant les rues au revêtement inégal de la capitale italienne.

Nombre de coureurs, notamment Froome et ses adversaires directs qui ont "roulotté" dans un groupe attardé, se sont relevés et ont laissé les équipes intéressées se disputer le gain de l'étape ramenée à une sorte de critérium. Au sprint, Bennett a devancé le favori italien Elia Viviani, le plus rapide à quatre reprises. L'Irlandais, âgé de 27 ans, s'était imposé à Praia a Mare (8e étape) et à Imola (12e étape). 

Classements :

Classement général final

1. Christopher Froome (GBR/Sky) 89 h 02:39.
2. Tom Dumoulin (NED/SUN) à 46.
3. Miguel Angel Lopez (COL/AST) 4:57.
4. Richard Carapaz (ECU/MOV) 5:44.
5. Domenico Pozzovivo (ITA/BAH) 8:03.
6. Pello Bilbao (ESP/AST) 11:50.
7. Patrick Konrad (AUT/BOR) 13:01.
8. George Bennett (NZL/LNL) 13:17.
9. Sam Oomen (NED/SUN) 14:18.
10. Davide Formolo (ITA/BOR) 15:16.
11. Alexandre Geniez (FRA/ALM) 17:30.
12. Wouter Poels (NED/SKY) 17:40.
13. Sergio Henao (COL/SKY) 29:41.
14. Jose Goncalves (POR/KAT) 34:29.
15. Carlos Betancur (COL/MOV) 41:48.
16. Rohan Dennis (AUS/BMC) 56:07.
17. Mikel Nieve (ESP/MIT) 58:16.
18. Gianluca Brambilla (ITA/TRE) 1 h 00:30.
19. Michael Woods (CAN/EFD) 1 h 01:24.
20. Hubert Dupont (FRA/ALM) 1 h 03:54.
21. Simon Yates (GBR/MIT) 1 h 15:11.

Classement de la dernière étape

1. Sam Bennett (IRL/BOR) les 115,0 km en 2 h 50:49.
2. Elia Viviani (ITA/QST) à 0.
3. Jempy Drücker (LUX/BMC) 0.
4. Baptiste Planckaert (BEL/KAT) 0.
5. Manuel Belletti (ITA/AND) 0.
6. Sacha Modolo (ITA/EFD) 0.
7. Niccolo Bonifazio (ITA/BAH) 0.
8. Clément Venturini (FRA/ALM) 0.
9. Paolo Simion (ITA/BAR) 0.
10. Fabio Sabatini (ITA/QST) 0.
11. Jan Polanc (SLO/EAU) 0.
12. Enrico Battaglin (ITA/LNL) 0.
13. Manuele Mori (ITA/EAU) 0.
14. Jack Haig (AUS/MIT) 0.
15. Ryan Gibbons (RSA/DDT) 0.
16. Sam Bewley (NZL/MIT) 0.
17. Jens Debusschere (BEL/LOT) 0.
18. Guillaume Boivin (CAN/ICA) 0.
19. Michael Morkov (DEN/QST) 0.
20. Christoph Pfingsten (GER/BOR) 0.
 

France tv sport @francetvsport