Fausto Masnada
Troisième victoire cette saison pour Fausto Masnada. | AFP

Fausto Masnada remporte la 6e étape, Valerio Conti nouveau leader du général

Publié le , modifié le

Les baroudeurs sont à la fête sur les routes du Tour d'Italie. Sur la sixième étape, c'est l'échappée qui a franchi la ligne en premier. Si Fausto Masnada (Androni Giocatolli) s'est adjugé la victoire d'étape, Valerio Conti (UAE) récupère de son côté le maillot rose, gracieusement laissé par Primoz Roglic (Jumbo Visma), pas forcément enclin à la défendre éternellement. Trois jours après le déclassement d'Elia Viviani, première victoire d'étape italienne sur le Giro 2019.

La veille, Primoz Roglic avait laissé entendre qu'il était prêt à laisser le maillot de leader à un autre coureur pour ne pas avoir à mobiliser toute son équipe à la défendre. C'est maintenant chose faite. D'abord mobilisée à ramener Roglic suite à une chute, la Jumbo-Visma a laissé l'échappée prendre le large sur la sixième étape du Giro. Des 13 hommes sortis après une heure de course mouvementée, les plus forts étaient Fausto Masnada (Androni Giocattoli) et Valerio Conti (UAE). Le premier a fait exploser le groupe à 28 km de l'arrivée, il a été suivi par le second. Masnada a relancé à plusieurs reprises, avec la victoire d'étape en ligne de mire. De son côté, Conti pouvait faire coup double avec l'étape et le maillot rose. Mais il s'est abstenu, et a laissé son compatriote couper la ligne en premier.

Derrière les deux italiens, un groupe de trois coureurs s'est disputé la troisième place. C'est José Joaquín Rojas (Movistar) qui se l'est attribuée, devant Ruben Plaza (Israel Cycling Academy) et Giovanni Carboni (Bardiani). Alors qu'ils avaient pris l'échappée, Valentin Madouas (Groupama-FDJ) et Nans Peters (AG2R La Mondiale) n'étaient pas les plus forts du groupe - ils finissent respectivement 7 et 8e - mais vont faire un bond au classement général. Un classement général complètement chamboulé puisque Masnada a coupé la ligne avec plus de 7 minutes d'avance sur le peloton.

Premier maillot rose pour Conti

Conti, 26 ans, a revêtu le premier maillot rose de sa carrière. Le Romain, professionnel depuis 2014, court pour la quatrième fois le Giro, qu'il a terminé à la 24e place l'an passé. Au classement général, le vainqueur d'une étape de la Vuelta 2016 compte désormais plus de 5 minutes d'avance sur les favoris de la course. Masnada, 25 ans, connaît pour sa part un printemps euphorique. Très en vue au Tour de Sicile début avril, il a gagné ensuite deux étapes du Tour des Alpes avant d'apporter à l'équipe Androni, la formation de Gianni Savio, son premier succès depuis 2012 dans le Giro. "Aujourd'hui, j'ai vécu un rêve, un bonheur exceptionnel. Cette saison était déjà très satisfaisante pour moi. Je savais que j'avais une bonne condition mais gagner au Giro est vraiment difficile, s'est exprimé Fausto Masnada. Sur la ligne, j'ai levé les doigts vers le ciel, j'ai dédié la victoire à mon oncle qui est décédé juste avant le Giro. Je lui ai promis de gagner une étape et je l'ai fait."

Vendredi, le Tour d'Italie entame sa remontée vers le nord dans la 7e étape menant sur 185 kilomètres de Vasto, sur les bords de l'Adriatique, à L'Aquila. La route grimpe pour rejoindre les hauteurs des Abruzzes, dans une région encore marquée par le tremblement de terre de 2009 qui causa 309 décès. Le final, accidenté, se termine par un dernier kilomètre pentu (7 %) en cœur de ville.

Classement provisoire de la 6e étape :

 

1. Fausto Masnada (ITA/Androni), les 238 km en 5 h 45:03. (moyenne: 41,3 km/h)
2. Valerio Conti (ITA/UAE) à 05.
3. Jose Joaquin Rojas (ESP/MOV) 38.
4. Ruben Plaza (ESP/ICA) 38.
5. Giovanni Carboni (ITA/BAR) 43.
6. Pieter Serry (BEL/DEC) 54.
7. Valentin Madouas (FRA/FDJ) 54.
8. Nans Peters (FRA/ALM) 57.
9. Andrey Amador (CRC/MOV) 57.
10. Amaro Antunes (POR/CCC) 57.
11. Sam Oomen (NED/SUN) 1:03.
...
17. Primoz Roglic (SLO/JUM) 7:19.
18. Simon Yates (GBR/MIT) 7:19.

Classement général 

1. Valerio Conti
2. Giovanni Carboni 
3. Nans Peters
4. José Joaquín Rojas
5. Valentin Madouas  
6. Amaro Antunes
7. Fausto Masnada
8. Pieter Serry
9. Andrey Amador
10. Sam Oomen 
11. Primož Roglic 
12. Nicola Conci
13. Simon Yates
14. Vincenzo Nibali
15. Miguel Ángel Lopez
16. Diego Ulissi 
17. Rafał Majka 
18. Bauke Mollema 
19. Damiano Caruso
20. Bob Jungels