Enrico Battaglin
Enrico Battaglin (Bardiani) a remporté la 4e étape du Giro | MAXPPP - DANIEL DAL ZENNARO

Enrico Battaglin crée la surprise

Publié le , modifié le

Enrico Battaglina remporté la 4e étape du Giro courue entre Policastro Bussentino et Serra San Bruno (246km). Le jeune coureur de l'équipe Bardiani Valvole-CSF Inox a dominé au sprint Feline et Visconti. Danilo Di Luca a longtemps cru pouvoir l'emporter mais il a été repris à 500m de la ligne. A noter la belle cinquième place du Français, Arnold Jeanneson. Luca Paolini, 10e, conserve le maillot de leader. Bradley Wiggins a perdu 17 secondes.

Après le beau final d'hier, on attendait une nouvelle explication entre les leaders sur la premier arrivée au "sommet" du Giro 2013 mais les fortes têtes sont restées bien au chaud dans un final arrosé par une belle averse. Au prix d'un effort énorme, c'est Enrico Battaglin qui s'en est le mieux sorti. Le neveu éloigné de Giovanni Battaglin (vainqueur du Giro et de la Vuelta en 1981) se fait un nom et enlève la plus belle victoire de sa jeune carrière. Dans une étape au scénario très linéaire avec une échappée matinale composée de Bérard, Sella, Le Bon, Roux, Minguez,  Tamouridis, Ligthart, il aura fallu attendre les vingt derniers kilomètres pour voir la situation se décanter.

Di Luca tente sa chance

C'est Sylvain Georges qui a allumé la première vraie mèche. Le coureur d'AG2R est sorti à 16 kilomètres pour réaliser un joli numéro. Dans la dernière montée, la Croce Ferrata (12,8 km à 5,5 %), le Français a résisté longtemps au peloton mené par les hommes du  Britannique Bradley Wiggins (Siutsou, Henao, Uran). Il a été rejoint et débordé après le panneau des 10 derniers kilomètres par Di Luca accompagné du Colombien  Robinson Chalapud. Seulement repris par un Di Luca surpuissant comme à la belle époque (ou la pire) et un Chalapud accrocheur, le vainqueur d'étape sur Tour de Californie en 2012, a mouillé le maillot tout en étant un peu juste pour espérer réellement pouvoir s'adjuger l'étape. Dans un final tortueux et difficile après le passage du col de deuxième catégorie, l'ancien vainqueur du Giro (en 2007) a du multiplier les offensives pour désarçonner un Chalapud bien décidé à perpétuer la bonne passe du cyclisme colombien. Malheureusement, pris en chasse par la Sky et plus étonnant, par Mauro Santambrogio, coéquipier de Di Luca, les deux hommes ont du rendre les armes dans le dernier kilomètre.

Wiggins perd du temps

Dans un emballage final où les têtes d'affiches ont brillé par leur absence (la première d'entre elles, Cadel Evans est 6e), ce sont des seconds couteaux qui se sont joués la victoire. C'est alors qu'Enrico Battaglin a fait parler sa pointe de vitesse pour devancer de deux longueurs Fabio Feline (Androni) et Giovanni Visconti (Movistar). Arnold Jeanneson qui devait se rattraper de son étape ratée hier a pris une jolie 5e place. Luca Paolini a un temps cru pouvoir faire le doublé mais un peu en dedans, il doit se contenter de la 10e position sur la ligne. Il conserve néanmoins son maillot rose de leader. Enrico Battaglin n'en est pas à son coup d'essai puisque pour ses débuts professionnels à l'été 20111, il avait remporté la Coppa Sabatini, une semi-classique très prisée en Italie. Le coureur de l'équipe Bardiani avait coché cette quatrième étape: "Je savais que cette étape pouvait me convenir surtout sous la pluie qui a freiné un peu les ardeurs."

Peut être plus que la victoire de Battaglin, l'information du jour c'est que Bradley Wiggins a lâché 17 secondes sur ses principaux adversaires. Le jury des commissaires a estimé que le vainqueur du Tour 2012 n'avait pas été gêné par la chute de l'Italien Cristian Salerno survenue à l'approche du dernier kilomètre. "Wiggo" a franchi la ligne en 48e position, à 17 secondes du premier groupe  réglé par l'Italien Enrico Battaglin. Au classement général, le vainqueur du dernier Tour de France a reculé de la deuxième à la sixième place, à 34 secondes du porteur du maillot rose,  l'Italien Luca Paolini.

Mercredi, la 5e étape, longue de 203 kilomètres entre Cosenza et Matera,  concerne davantage les routiers-sprinteurs.

Classement de la 4e étape Policastro-Bussentino et Serra san Bruno (246km) :

1. Enrico Battaglin (Ita / Bardiani Valvole)   6h14'19"
2.  Fabio Felline (Ita / Androni Giocattoli)
3.  Giovanni Visconti (Ita / Movistar)
4.  Rigoberto Uran (Col / Team Sky)
5.  Arnold Jeannesson (Fra / FDJ)
6.  Cadel Evans (Aus / BMC Racing)         
7.  Benat Intxausti (Esp / Movistar)
8.  Ryder Hesjedal (Can / Garmin)     
9.  Robert Kiserlovski (Cro / RadioShack)          
10. Luca Paolini (Ita / Katusha)

Classement général:

1.  Luca Paolini (Ita / Katusha)         15h18'51" 
2.  Rigoberto Uran (Col / Team Sky)           +17"
3.  Benat Intxausti (Esp / Movistar)          +26"
4.  Vincenzo Nibali (Ita / Astana)            +31"    
5.  Ryder Hesjedal (Can / Garmin)             +34"     
6.  Bradley Wiggins (G-B / Team Sky)          +34'' 
7.  Giampaolo Caruso (Ita / Katusha)          +36"  
8.  Sergio Henao (Col / Team Sky)             +37"      
9.  Mauro Santambrogio (Ita / Vini Fantini)   +39"   
10. Cadel Evans (Aus / BMC Racing)            +42"