Nairo Quintana
Le Colombien Nairo Quintana | AFP - LUK BENIES

Aru vainqueur de la 15e étape du Giro

Publié le , modifié le

Au terme d'une ascension de 20km, l'Italien Fabio Aru (Astana) a remporté sa première victoire d'étape dans un grand Tour, en s'imposant au terme de la 15e étape du Giro. Il a devancé, en solitaire, Fabio Duarte (Colombia) et Nairo Quintana (Movistar) très entreprenant dans les derniers kilomètres, accompagné par Pierre Rolland (Europcar). Porteur du maillot Rose, Rigoberto Uran (Omega-Pharma) finit 5e mais perdu du temps (une vingtaine de secondes sur Quintana), comme Cadel Evans (BMC) beaucoup plus attardé, qui se voit rejeté à 1'03 du Colombien au génral. Quintana revient en 5e position à 2'40, juste derrière Aru.

Cadel Evans à la bagarre pour limiter la casse, Rigoberto Uran incapable de suivre l'accélération de Nairo Quintana dans les derniers kilomètres. Ce sont les deux grandes images de cette 15e étape du Tour d'Italie, les deux enseignements de cette journée. Les deux leaders du classement général n'ont pourtant pas perdu la main. Le Colombien a même repris 32" de marge sur l'Australien au classement général. "Je suis content", a réagi à chaude le Colombien sur la ligne. En revanche, la victoire de Fabio Aru (Astana), sa première dans un grand Tour, et le beau final de Nairo Quintana (Movistar) ont remis une pression (à distance pour l'instant) sur les deux premiers du général. Les deux coureurs, 6e et 7e ce matin, se hissent au terme de cette journée aux 4e et 5e positions, en inversant leur position. 

Car Fabio Aru a réalisé un énorme numéro, finissant les 20 derniers kilomètres d'ascension en solitaire pour une splendide victoire d'étape, à l'arrivée à Plan di Montecampione. Et Nairo Quintana a placé deux accélérations dans les tout derniers kilomètres pour décrocher Uran et grappiller du temps. Sur la ligne, il laisse la 2e place à son compatriote Fabio Duarte (Colombia), qui est parvenu à s'accrocher, tout comme Pierre Rolland (Europcar), qui réalise une belle étape.

Dans cette étape de 225 kilomètres, une échappée de 12 coureurs (Bouet,  Barbin, Cardoso, Cunego, Felline, Geschke, Hansen, Le Bon, Paolini, Ratto, Ja.  Rodriguez, Torres), qui a compté jusqu'à plus de 8 minutes d'avance, s'est  présentée au pied de la montée finale avec un avantage réduit à moins de 2  minutes. Le Colombien Julian Arredondo a rejoint et dépassé les rescapés de ce  groupe mais le porteur du maillot bleu de la montagne a été débordé aux 9  kilomètres par l'Irlandais Philip Deignan. Une accélération de Rolland, à 5 kilomètres de l'arrivée, a mis le feu aux  poudres. Uran a réagi avant de suivre Aru dans son attaque aux 3 kilomètres. Mais l'Italien est parvenu ensuite à prendre ses distances en conclusion de cette longue montée (19,4 km à 7,6 %) où son aîné Marco Pantani s'était imposé  en 1998.

Classement de la 15e étape

1. Fabio Aru (ITA/AST) les 225,0 km en 5h33:05.
2. Fabio Duarte (COL/COL) à 0:21.
3. Nairo Quintana (COL/MOV) 0:23.
4. Pierre Rolland (FRA/EUC) 0:23.
5. Rigoberto Uran (COL/OPQ) 0:42.
6. Rafal Majka (POL/TIN) 0:57.
7. Franco Pellizotti (ITA/AND) 1:08.
8. Daniel Moreno (ESP/KAT) 1:08.
9. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 1:13.
10. Cadel Evans (AUS/BMC) 1:13.
11. Wilco Kelderman (NED/BKN) 1:13.
12. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 1:13.
13. Robert Kiserlovski (CRO/TRE) 1:13.
14. Philip Deignan (IRL/SKY) 1:13.
15. Ivan Basso (ITA/CAN) 2:17.
...

Classement général

1. Rigoberto Uran (COL/OPQ) 63h26:39.
2. Cadel Evans (AUS/BMC) à 1:03.
3. Rafal Majka (POL/TIN) 1:50.
4. Fabio Aru (ITA/AST) 2:24.
5. Nairo Quintana (COL/MOV) 2:40.
6. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 2:42.
7. Wilco Kelderman (NED/BKN) 3:04.
8. Pierre Rolland (FRA/EUC) 4:47.
9. Robert Kiserlovski (CRO/TRE) 5:44.
10. Wout Poels (NED/OPQ) 6:32.