Tim Wellens Giro

Giro : Tim Wellens plus solide que tout le monde à Caltagirone

Publié le , modifié le

Tim Wellens s'est imposé lors de la quatrième étape du Giro, la première en Italie. Le puncheur belge de Lotto Fix All a été le plus solide lors de la montée finale de Caltagirone. Cinquième victoire de la saison après La Flèche Brabançonne et La Ruta del Sol notamment. Michael Woods (EF - Drapac) et Enrico Battaglin (Lotto jumbo) complètent le podium. Thibaut Pinot était dans le groupe de Dumoulin, et n'a pas perdu de temps, contrairement à Chris Froome (Sky) qui lâche 20 secondes. Rohan Dennis (BMC) reste en rose.

La course s'est animée à 10 km de l'arrivée, moment où Edoardo Zardini (Wilier Triestina) et Valerio Conti (UAE) décident de quitter le peloton. Le dernier nommé reste seul en tête et prend 25 secondes d'avance. Valerio Conti avait déjà marqué les esprits l'année dernière lors de la 8ème étape, mais une chute dans le dernier kilomètre avait hypothéqué ses chances de victoire. 

Avec le maillot de meilleur jeune en tête, et pourquoi pas le général, Conti pédale dur. Le peloton s'emploie et est coupé en deux. D'une part, le rythme a accéléré, de l'autre, la chute d'Andrey Zeits (Astana) a poussé plusieurs dizaines de coureurs à mettre pied à terre. 

La bonne affaire pour Pinot

Conti est finalement repris à 3 km de l'arrivée. Un peloton en file indienne file vers la ligne d'arrivée. Maximilian Schachmann (Quick-Step), le porteur du maillot blanc, chute, mais arrive à rallier la tête. Les attaques se succèdent dans la montée finale. Tim Wellens (Lotto - Fix All) est devant du début jusqu'à la fin et résiste à tous ses concurrents. C'est lui qui lève les bras, devant Woods (EF) et Battaglin (Lotto-Jumbo).

Thibaut Pinot a terminé dans le groupe de Dumoulin. Le grimpeur du team Groupama - FDJ a assuré l'essentiel, comme la plupart des leaders. Il est désormais 8ème au général. De son côté, Christopher Froome (Sky) a été pris dans une cassure et a terminé à 20 secondes de Wellens. Yates (Mitchelton Scott), Woods (EF Drapac) et Formolo (Bora Hansgrohe) sont arrivés en même temps que Wellens, juste devant le groupe de Pozzovivo (Bahrain Merida), Dumoulin (Sunweb), Pinot (FDJ) et Dennis (BMC). Derrière, Lopez (Astana), Aru (UAE) et G. Bennett (Lotto Jumbo) ont perdu 5 secondes sur ce dernier groupe.

L'échappée du jour

L'échappée du jour s'est formée à 175 km de l'arrivée. Composée de 5 coureurs a compté jusqu'à 3 bonnes minutes d'avance sur le peloton. Faire la course devant a permis à Enrico Barbin (Bardiani CSF) de consolider son maillot bleu de meilleur grimpeur. L'Italien compte désormais 11 points au classement de la montagne, soit 4 points d'avance sur son compère d'échappée Marco Frapporti (Androni Giocattoli).

Les autres coureurs étaient Jacopo Mosca (Wilier Triestina) et Maxim Belkov (Katusha). Un Français a longtemps fait partie de ce petit groupe : Quentin Jauregui (AG2R La Mondiale). Le champion de France de cyclo-cross chez les juniors de 2012 a été lâché à 35 km de l'arrivée. Les trois derniers mohicans ont été repris à 13 km de l'arrivée.

A noter, l'abandon d'Andrea Guardini (Bardiani CSF).

Andréa La Perna @A_LaPerna