Elia Viviani remporte la deuxième étape du Giro

Giro : Le doublé pour Viviani

Publié le , modifié le

Déjà vainqueur de la première étape, Elia Viviani a réglé au sprint la deuxième, tracée sur 229 kilomètres entre Be'er Sheva et Eliat dans le désert israélien. Le sprinteur de la Quick-Step a devancé Sacha Modolo (EF Education First-Drapac) et Sam Bennett (Bora-Hansgrohe). Ce dernier a largement tassé l'Italien en se déportant de la gauche à la droite de la route jusqu'aux barrières. Lundi, les coureurs rallieront l'Italie et la Sicile, dans la première journée de repos de ce Tour d'Italie 2018.

Journée tranquille pour le Giro ce dimanche. Tranquille et ennuyeuse même. Les routes rectilignes dans le désert d'Israël n'avaient pas de quoi enthousiasmer les coureurs. Il étaient tout de même trois à avoir pris les devant en début d'étape : Enrico Barbin (Bardiani-CSF), Marco Frapporti (Androni-Sidermec Bottechia) et Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy). Malheureusement pour eux, le chat (peloton) n'était pas joueur et ils n'ont jamais compté plus de 5 minutes d'avance. Ils ont logiquement été avalés par le peloton mené par les Quick-Step.

Viviani impérial, Dennis toujours en rose

Elia Viviani n'avait plus qu'à conclure le beau travail de ses coéquipiers. Même tassé par Sam Bennett, l'Italien a débordé tout le monde pour s'offrir son deuxième succès sur le Giro 2018, le troisième au total dans sa carrière. Il a de nouveau battu Sacha Modolo et Bennett. "Je me suis senti mal toute la journée... sauf dans le final", a déclaré Viviani qui, à l'âge de 29 ans, compte désormais 57 victoires à son palmarès.

Rohan Dennis a connu une journée tranquille et conserve son maillot rose avant la journée de repos de lundi et le transfert vers l'Italie.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot