Gilbert portrait 052010
Philippe Gilbert (Omega Pharma Lotto) | AFP - PETER DECONINCK

Gilbert en attaquant !

Publié le , modifié le

Le Belge Philippe Gilbert (Omega Pharma) a remporté la Flèche brabançonne mercredi à Overijse au terme d'une course de mouvement, où il a su se porter aux avants-postes au moment décisif. Gilbert a devancé au sprint son compatriote et ultime compagnon d'échappée Bjorn Leukemans, au terme des 200,4 km du parcours. Le Français Anthony Geslin, vainqueur en 2009, a pris la 3e place.

Le peloton de cette Flèche Brabnaçonne avait des fourmis dans les jambes. Ce qui donnait une course animée avec des changement de rythme dans un groupe en accordéon. Quelques tentatives d'échappées marquaient les premières heures, sous le houlette notamment d'un intenable Thomas de Gendt (Vacansoleil), 3e l'année dernière, sans que celles-ci ne constituent néanmoins des cassures suffisamment importante pour décanter la course.
La grosse attaque se déclencha a mi-parcours, avec six hommes qui se faisaient la belle, De Haes (Omega-Pharma Lotto), Marcato (Vacansoleil) et Pasqualon (Colnago) en compagnie de trois Français, Julien El Farès (Cofidis), Geoffroy Lequatre (Radio Shack) et Thomas Bonnin (Skil-Shimano). Les six hommes se relayaient bien et portaient leur avance à plus de trois minutes sur un peloton qui décida enfin de se secouer, sous la pression des Rabobank qui avaient pour objectif d'amener à l'arriver leur sprinteur maison Oscar Freire. La chasse s'intensifiait jusqu'au dernier tout du circuit final, où les six hommes étaient alors avalés.

 Mais ce ne fut pas pour autant le moment de souffler, car les à-coups du peloton permettaient à six autres coureurs de s'en extirper, emmenés par un autre Vacansoleil qui accélérait l'allure. Une course d'équipe pour le Néerlandais Johnny Hogerland après que Vacansoleil ait déjà allumé deux fusées avec De Gendt et  Marco Marcato. Ce groupe, composé également de Devenyns (Quick Step),  Tankink (Rabobank),  Zingle (Cofidis) et de deux hommes de la FDJ Bjorn Leukemans et Anthony Geslin, parvenait à prendre suffisamment de marge.C'est alors que Philippe Gilbert, spécialiste des parcours au relief tourmenté, profitait précisément de quelques parties plutôt difficiles pour fausser compagnie au peloton et revenir avec beaucoup de pugnacité sur les échappés. Derrière les contres se multipliaient mais aucun ne parvenait à faire mouche.

Gilbert le "boss" des bosses

 Les sept hommes étaient donc partis pour aller se disputer le bouquet. Sans trop se regarder ils maintenaient l'allure en attendant le moment de placer l'accélération décisive. Celle-ci intervint à 15 km de l'arrivé. Elle fut l'œuvre de Bjorn Leukemans dont le puissant changement de rythme fit exploser le groupe à 14 km de la ligne, dans l'avant-dernière côte du parcours. Seul Philippe Gilbert, en costaud, répondit à l'attaque. Inéluctablement, les deux hommes creusaient l'écart sur leur poursuivant dans le dernier tour, en s'entendant parfaitement pour prendre les relais. Puis fut alors un véritable mano a mano que se livrèrent Leukemans et et Gilbert. Un bras de fer qui tourna finalement à l'avantage du Belge, qui pris le meilleur dans la dernière bosse pour aller remporter pour la première fois cette classique belge, ce qui est pour lui de bon augure dans la perspective des deux prochaines Ardennaises, la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège.

Classement

1. Philippe Gilbert (BEL/Omega Pharma), les 200,4 km en 4 h 40:38
2. Björn Leukemans (BEL) m.t.
3. Anthony Geslin (FRA) à 1:03.
4. Johnny Hoogerland (NED) à 1:03.
5. Bram Tankink (NED) à 1:04.
6. Dries Devenyns (BEL) à 1:18.
7. Romain Zingle (BEL) à 1:23.
8. Gianni Meersman (BEL) à 1:39.
9. Jérôme Pineau (FRA) à 1:41.
10. Simon Geschke (GER) à 2:19.
11. Oscar Freire (ESP) à 2:19.