Robert Gesink Rabobank casqué 2009
Robert Gesink (Rabobank) | AFP - Pascal Pavani

Gesink au-dessus du lot au Canada

Publié le , modifié le

Robert Gesink (Rabobank) a remporté le Grand Prix de Montréal après 196,6 km. Piégé vendredi par le Français Thomas Voeckler dans le Grand Prix du Québec et terminant 3e, le Néerlandais s'est imposé cette fois en solitaire avec huit secondes d'avance sur Peter Sagan (Liquigas), qui a réglé le sprint pour la deuxième place. Le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin) a dû se contenter de la 3e place. Le premier Français, Thibaut Pino (Fdj), a pris la 14e place.

Bouche grande ouverte, chassé quelques centaines de mètres derrière lui par un groupe emmené par Peter Sagan (2e), Ryder Hesjedal (3e), Haimar Zubeldia  (4e), Maxime Monfort (5e), le champion olympique Samuel Sanchez (6e) et Edvald  Boasson Hagen, Gesink a résisté. "Ca a été très difficile de tenir jusqu'au bout. J'ai découvert le parcours samedi et c'était un bon tracé pour moi", a souligné le grimpeur qui a jailli du peloton dans la principale difficulté du circuit, la côte Camilien-Houde (1,8 km à 8%). Cette chasse de dix kilomètres conclue victorieusement pour quatre secondes est "la plus belle victoire de (la) carrière" du coureur de 24 ans, révélé cette saison avec une sixième place au Tour de France peu après un Tour de Suisse perdu seulement dans le dernier contre-la-montre.

A l'issue de cette grande première nord-américaine symbole d'une  mondialisation en marche du cyclisme , le président de l'Union cycliste  internationale (UCI) Pat McQuaid a salué un week-end avec "deux courses  exceptionnelles, de très haut niveau". "Nous avons jeté les fondations de ce qui est appelé à devenir des courses importantes dans le calendrier Pro Tour", a-t-il estimé. Les deux courses canadiennes ont été inscrites au programme du plus prestigieux circuit cycliste jusqu'en 2015.


Réactions:

Robert Gesink (NED/Rabobank),  vainqueur: "Ca a été très difficile de tenir jusqu'au bout. Je suis très content  de gagner une course Pro Tour. J'ai découvert le parcours hier (samedi) et je me  suis dit que c'était un bon tracé pour moi. Dans les cinq derniers tours,  l'équipe a fait un excellent travail, on a été très bien positionné pour réduire  l'écart avec les échappés. J'ai attendu le dernier tour, mais j'avais les jambes  qui me démangeaient ! C'est la plus belle victoire de ma carrière, c'est ma  première victoire dans une course du Pro Tour. Sur un parcours comme ça, c'était  très difficile à aller chercher."
      
Peter Sagan (SVK/Liquigas), 2e: "Notre groupe était fort mais quand Robert a  attaqué, on a vite réalisé que ce serait très dur. Ces deux courses (au Canada à  Québec et Montréal) ont été une bonne préparation aux Championnats du monde."
      
Ryder Hesjedal (CAN/GRM), 3e: "Une troisième place, c'est plus que bien. Ces  deux courses ont été une énorme exp érience. Ca a été un honneur de porter le  dossard N.1. J'ai fait la course que je voulais. L'équipe a fait un travail  phénoménal, j'ai fait en sorte de rester avec les meilleurs. Ca a été une saison  exceptionnelle."


Classement de l'épreuve:
1. Robert Gesink (NED/RAB) les 193,6 km en 4 h 58:22.
(moyenne: 38,9 km/h)
2. Peter Sagan (SVK/LIQ) 04.
3. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) m.t.
4. Haimar Zubeldia (ESO/RSH) 05.
5. Maxime Monfort (BEL/THR) 06.
6. Samuel Sanchez (ESP/EUS) 09.
7. Leonardo Duque (COL/COF) 14.
8. Alexander Borcharov (RUS/KAT) m.t.
9. Francesco Gavazzi (ITA/LAM) m.t.
10. Alessandro Ballan (ITA/BMC) m.t.
11. Chris Anker Sorensen (DEN/SAX) m.t.
12. Jakob Fuglsang (DEN/SAX) m.t.
13. Francesco Reda (ITA/QST) m.t.
14. Thibault Pinot (FRA/FDJ) m.t.
15. Mauro Santambrogio (ITA/BMC) m.t.
16. Sylvain Chavanel (FRA/QST) m.t.

Gilles Gaillard