Gand-Wevelgem : touchée par la Covid, l'équipe Trek-Segafredo déclare forfait, la Bora-Hansgrohe interdite de participation

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Mads Pedersen
Vainqueur de la dernière édition de Gand-Wevelgem, Mads Pedersen ne défendra pas son titre. | Laurent Lairys / DPPI via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Touchée par au moins deux cas de Covid-19, l'équipe américaine Trek-Segafredo a annoncé se retirer de Gand-Wevelgem dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 mars, quelques heures avant le départ de l'édition 2021. Une édition à laquelle ne prendra pas non plus part la formation Bora-Hansgrohe, interdite de départ, dont les cas contacts du coureur Matthew Walls, n'ont pas respecté la quarantaine d'après les organisateurs.

Mads Pedersen ne défendra pas son titre sur Gand-Wevelgem. L'ancien champion du monde et son équipe, la Trek-Segafredo, ont renoncé à s'élancer de la prestigieuse course belge. Le récent vainqueur de Milan-San Remo, Jasper Stuyven, ne sera donc pas non plus présent pour se battre avec les Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) et autres Wout van Aert (Jumbo-Visma).

"Un membre de l'équipe a été testé positif vendredi", a écrit l'équipe dans un communiqué publié samedi soir. "Il a été placé en isolement avec les autres membres qui ont été en contact avec lui. Toute l'équipe a subi un test PCR supplémentaire qui a révélé un résultat positif pour un des membres isolés". "L'équipe a décidé de se retirer de Gand-Wevelgem pendant que nous effectuons des tests supplémentaires avant de pouvoir reprendre la compétition en toute sécurité", peut-on encore lire dans le communiqué.

Pedersen, Stuyven et Ackermann out

Quelques heures plus tard, c'était au tour de la formation Bora-Hansgrohe de fuir la ligne de départ, exclue par l'organisation de course. Après le test positif du coureur Matthew Walls avant le Grand Prix E3, auquel l'équipe avait renoncé, "dix-sept personnes ont été définies comme des cas contacts à haut risque", a expliqué Tomas Van Den Spiegel, le patron de Gand-Wevelgem. "En tant qu'organisateur, nous ne pouvons pas passer outre la quarantaine imposée aux personnes entrées en contact avec Matthew Walls", a-t-il ajouté.

L'équipe Bora devait aligner Nils Politt, Pascal Ackermann, Marcus Burghardt, Daniel Oss, Michael Schwarzmann, Maciej Bodnar et Rüdiger Selig. Son manager Ralph Denk s'est dit "déçu et fâché", parlant "d'une décision arbitraire". La quarantaine imposée jusqu'au 1er avril signifie que Bora sera également forfait lors d'A travers la Flandres mercredi

AFP