Greg Van Avermaet

Gand-Wevelgem : Van Avermaet contre Sagan, la formation Quick Step Floors à l'affût ?

Publié le , modifié le

Ce dimanche a lieu la 80e édition de Gand-Wevelgem, répétition générale avant le Tour des Flandres la semaine prochaine. Tenant du titre, le champion olympique Greg Van Avermaet (BMC Racing) veut doubler la mise. Le leader de Bora-Hansgrohe Peter Sagan, vainqueur en 2013 et 2016, vise, lui, la passe de trois. Si les deux coureurs s'avancent en prétendants naturels, la formation Quick Step Floors présente une équipe trois étoiles avec Philippe Gilbert, Zdenek Stybar , Niki Terpstra ou Elia Viviani.

C'est sur un parcours quasi-identique à celui de l'an passé que les coureurs vont s'élancer ce dimanche sur Gand-Wevelgem. La course, qui fête son 80e anniversaire, promet un combat intense entre deux grands noms de la petite reine à savoir le Belge Greg Van Avermaet et le Slovaque Peter Sagan.

Vainqueur l'an passé, le premier, champion olympique en titre, aborde surtout le parcours comme une préparation au Tour des Flandres, qui se tiendra la semaine prochaine (dimanche 1er avril). Deuxième du Grand Prix E3 vendredi, Van Avermaet a avancé des garanties sur son état de forme et espère logiquement doubler la mise sur ses terres.

Marqué à la culotte sur Milan San-Remo, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) s'avance sur les pavés belges avec peu de repères. Sur l'E3, le champion du monde a chuté. Sans gravité, certes, mais ce contretemps pourrait jouer au moment d'aborder un éventuel sprint massif. Parmi les autres favoris, Arnaud Démare (Groupama-FDJ), troisième sur Milan - San Remo, ou Dylan Groenewegen (Lotto NL-Jumbo), vainqueur d'étape sur Paris-Nice et qui s'est imposé sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne, auront une carte à jouer.

Quick Step Floors, les vrais favoris ?

Reste qu'une formation se dégage du lot. Les Quick Step Floors, traditionnellement spécialistes de cette période des classiques, ne rigolent pas. L'armada alignée ce dimanche a de quoi prétendre : Philippe Gilbert, Niki Terpstra, Zdenek Stybar, Yves Lampaert ou encore Florent Sénéchal, soit 5 coureurs qui ont fini dans le top 20 de l'E3 (avec la victoire de Terpstra devant... son compatriote Gilbert) vendredi. Rajoutez à cela Elia Viviani, vainqueur des 3 jours de la Panne et auteur de six succès en 2018, et vous obtenez probablement l'équipe la plus complète du peloton pour s'imposer sur Gand-Wevelgem.

francetv sport @francetvsport