Barguil Vuillermoz Calmejane Gaudu
Warren Barguil, Alexis Vuillermoz, Lilian Calmejane et David Gaudu figurent parmi les meilleures chances françaises sur la Flèche Wallonne. | PHOTOMONTAGE AFP

Flèche Wallonne : Orphelins d’Alaphilippe, les Bleus ne manquent pas de cartes pour briller

Publié le , modifié le

Julian Alaphilippe était le meilleur atout français pour briller sur les Ardennaises. Deux fois deuxième de la Flèche Wallonne, le coureur de Quick Step Floors avait les cartes en main pour venir contrecarrer les plans de l’ultra-favori Alejandro Valverde (Movistar). Blessé au genou et par conséquent forfait, d’autres Français pourraient en profiter pour tirer leur épingle du jeu…

Ils devraient bien figurer : Barguil, Vuillermoz

Le Mur de Huy et ses 9.8% de moyenne devraient plaire au pur grimpeur qu’est Warren Barguil (Giant Sunweb). Alexis Vuillermoz, le puncheur d’AG2R La Mondiale, devrait également bien figurer. Ces deux hommes sont sans doute les meilleures chances françaises pour affronter la bande à Valverde. Ils ont déjà connu un top 10 à Huy : Barguil, 9e l’an passé, et Vuillermoz, 6e en 2015 et 3e la même année sur l’étape du Tour arrivant au sommet du Mur. Le premier cité réalise un début de saison discret mais intéressant, avec notamment une 8e place au classement général de Paris-Nice. Quant à Vuillermoz, le Jurassien a pris le temps de revenir après un début de saison perturbé par un accident de voiture. Il devrait être au premier plan au pied du Mur.

Ils pourraient s’illustrer : Bardet, Latour, Simon

Romain Bardet sera bien évidemment à suivre de près dans ce final, lui qui n’avait plus participé à la Flèche depuis 2014. Le coureur d’AG2R La Mondiale devrait être en bonne forme à seulement quatre jours de Liège-Bastogne-Liège, une course qui lui a plus réussi par le passé (10e et 6e en 2014 et 2015). Son coéquipier Pierre Latour, 19e l’an passé, pourrait également s’illustrer après une reprise encourageante sur le Tour du Finistère (3e). La Flèche Wallonne est une course dont le profil correspond aux qualités de Julien Simon (Cofidis). 19e en 2012, 21e en 2015, le leader de l’équipe nordiste a terminé 14e l’an passé. Deuxième du Tour du Finistère, le Breton est en forme, et pourrait se rapprocher du top 10.

Ils pourraient surprendre : Calmejane, Gaudu

Lilian Calmejane est l’un des Français les plus en vue depuis le début de saison. Le coureur de Direct Energie impressionne ses pairs, et a déjà remporté trois courses à étapes depuis janvier 2017 : l’Etoile de Bessèges, la Semaine Internationale Coppi et Bartali, ainsi que le Circuit de la Sarthe. En très grande forme, le vainqueur d’étape sur la Vuelta pourrait bien créer la surprise dans les derniers hectomètres. L’autre grosse côte du jour se trouve du côté de la FDJ, avec la pépite finistérienne David Gaudu. Le jeune néo-pro, 20 ans seulement, impressionne pour ses débuts professionnels. Le vainqueur du dernier Tour de l’Avenir devrait trouver le Mur de Huy à sa convenance. Et pourquoi pas se rapprocher du top 10 dès sa première participation.

Mais aussi...

Arthur Vichot (FDJ), Guillaume Martin (Wanty Groupe Gobert), Arnold Jeannesson (Fortuneo Vital Concept)...

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou