Flèche Wallonne : Double tenant du titre, Julian Alaphilippe fait l'impasse

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Julian Alaphilippe champion du monde

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Il va falloir attendre un peu avant de voir le nouveau champion du monde étrenner son maillot. Comme attendu, Julian Alaphilippe ne prendra pas le départ de la Flèche Wallonne mercredi. Le coup d'envoi de la saison des Classiques se fera sans le tout nouveau champion du monde. Au lendemain de son titre mondial à Imola, Alaphilippe a annoncé qu'il allait récupérer en vue de Liège-Bastogne-Liège dimanche.

Cela faisait 23 ans que la France attendait de voir un de ses coureurs s'emparer du maillot arc-en-ciel de champion du monde. Dimanche à Imola (Italie), Julian Alaphilippe a mis fin à cette attente. Et cela mérite bien quelques jours de repos. Justement, le puncheur français s'accorde un peu de répit suite à cette victoire et ne prendra pas part à la Flèche Wallonne mercredi. Son équipe de la Deceuninck-Quick Step l'a officialisé dans la matinée. Il sera remplacé par le Belge Tim Declercq.

Une décision attendue, notamment après la sortie d'Alaphilippe au micro de RMC Sport après sa victoire dimanche à Imola : "C’est vrai que ça va être un petit peu compliqué. J’ai déjà eu mon équipe, je ne pense pas faire la Flèche Wallonne mercredi. Ce sera un petit peu limite. En termes de récupération physique et émotionnelle, ce n’est pas forcément le bon choix d’être sur la Flèche Wallonne".

Double tenant du titre, le Français privilégie la suite de la saison, et ne s'en cache pas : "C'est le bon choix de faire l’impasse sur la Flèche Wallonne, en sachant que j’ai déjà fait deux fois deuxième et je l’ai gagnée deux fois. Ce serait super de prendre le départ avec le maillot (arc-en-ciel), mais on sait que si je prends le départ, c’est pour essayer de gagner. Je préfère savourer le maillot, récupérer, redescendre un peu de cette journée incroyable, me concentrer sur Liège-Bastogne-Liège et tout ce qui va arriver après", expliquait--il dimanche à RMC Sport. Et parmi "ce qui va arriver après", le nouveau champion du monde vise notamment le Tour des Flandres.

à voir aussi Sacré champion du monde à Imola, Julian Alaphilippe met fin à 23 années de disette française Sacré champion du monde à Imola, Julian Alaphilippe met fin à 23 années de disette française