Pierre Rolland Europcar portrait
Pierre Rolland (Europcar) tout sourire | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Europcar dans le sillage de Voeckler et Rolland

Publié le , modifié le

Thomas Voeckler et Pierre Rolland, les chefs de file d'Europcar, ont été invités pendant la présentation officielle de l'équipe française par Jean-René Bernaudeau, le responsable de l'équipe française, à "écrire l'histoire" lors de la saison 2013 qui succède à une année très réussie.

Rolland leader sur le Tour

"On est amoureux, avec Thomas, de ce qui fait le patrimoine", a souligné  Bernaudeau lors de la présentation de sa formation, vendredi, à  Saint-Quentin-en-Yvelines, siège de son sponsor. Pour le Tour de France que l'équipe vendéenne a bouclé dans l'euphorie l'an  passé (8e place et une étape pour Rolland, maillot à pois et deux étapes pour Voeckler), Pierre Rolland est appelé au rôle de leader pour le classement  général. Mais les classiques, tant flandriennes avec un collectif rôdé (Turgot 2e de  Paris-Roubaix) qu'ardennaises autour de Voeckler, nourrissent les espérances de Bernaudeau, convaincu que le diplôme de coureur se gagne dans ces courses du nord.

Voeckler est  de son côté évidemment le symbole identitaire d'un groupe fort de 25 coureurs (un de moins qu'en 2012), à l'ossature inchangée. Trois coureurs ont intégré l'effectif, entre autres Bryan Coquard (20 ans), le médaillé d'argent de la course aux  points des JO de Londres qui sait aussi briller sur la route (2e du Championnat  du monde espoirs), "un vrai sprinteur qui passe très bien les bosses" dixit  Bernaudeau.

Trois jeunes en renfort

L'équipe française a fait aussi signer un Erythréen de 22 ans, Natnael  Berhane, le premier coureur issu des hauts plateaux à intégrer une équipe européenne. Désigné meilleur cycliste africain de l'année 2012, il va  s'installer aux Essarts (Vendée), le siège de l'équipe.     "Les jeunes arrivent et ce sera encore mieux en 2014", s'est félicité "JR"  Bernaudeau. En revanche, une inconnue subsiste sur le futur du parrainage  d'Europcar, la société de location s'étant engagée pour trois ans fin 2010.

Classée en deuxième division (Continental Pro), l'équipe est engagée dès le  début de saison sur divers fronts. En Afrique, où Pierre Rolland emmène dans les prochains jours le groupe pour la Tropicale Amissa Bongo (Gabon), mais  aussi en Malaisie, où l'Orléanais ira courir le Tour de Langkawi fin février de  préférence à Paris-Nice. Voeckler, en revanche, sera au départ de la plupart des grands rendez-vous  de la saison européenne. "Ecrire l'histoire, ça peut paraître très  prétentieux", a souligné le coureur emblématique du cyclisme français à propos de la formule utilisée par Bernaudeau. "Mais, en même temps, c'est ce qui fait avancer. Depuis sa création, l'équipe a toujours eu une vocation offensive. Pour ma part, je suis dans mes meilleures années et, chaque saison, ça se passe mieux qu'espéré. Ce que je veux surtout, c'est ne pas avoir de regrets", a conclu Voeckler.

 

La formation  Europcar 2013: 
Restent: Yukiya Arashiro (JPN), Giovanni Bernaudeau (FRA), Franck Bouyer  (FRA), Anthony Charteau (FRA), Sébastien Chavanel (FRA), Jérôme Cousin (FRA),  Damien Gaudin (FRA), Cyril Gautier (FRA), Yoann Gène (FRA), Tony Hurel (FRA),  Vincent Jérôme (FRA), Christophe Kern (FRA), Davide Malacarne (ITA), Alexandre Pichot (FRA), Perrig Quémeneur (FRA), Kévin Reza (FRA), Pierre Rolland (FRA),  Björn Thurau (GER), Angelo Tulik (FRA), Sébastien Turgot (FRA), David Veilleux (CAN), Thomas Voeckler (FRA)
Partent: Rafaâ Chtioui (TUN), Mathieu Claude (FRA), Saïd Haddou (FRA),  Matteo Pelucchi (ITA)
Arrivent: Natnael Berhane (ERY), Bryan Coquard (FRA), Morgan Lamoisson (FRA)
   
Encadrement:
Jean-René Bernaudeau (manager), Dominique Arnould, Andy Flickinger et Ismaël Mottier (directeurs sportifs).

Gilles Gaillard