Enquête Armstrong: L'AFLD choisit le silence

Publié le

L'Agence française de lutte contre le dopage à refusé de transmettre enquêteurs américains les échantillons du coureur cycliste Lance Armstrong datant du Tour de France 1999 en invoquant le "secret de l'instruction" . Ces échantillons attribués à Armstrong contiendraient de l'EPO, un produit interdit par la réglementation.