Mathieu Van Der Poel 2018

En cyclo-cross, Mathieu Van Der Poel est sur une autre planète

Publié le , modifié le

On était tellement habitués à voir ce duo infernal se livrer bataille tous les week-ends… Mais en ce début de saison de cyclo-cross, Mathieu Van Der Poel survole seul l’ensemble des débats. Son plus grand rival Wout Van Aert, le double champion du monde en titre, paraît sans réponse.

Mathieu Van Der Poel est décidément intenable. Ce week-end, à l’occasion du Superprestige de Zonhoven, le petit-fils de Raymond Poulidor a remporté sa 15e victoire de l’hiver. Et la cinquième de rang en Superprestige. Le jeune Néerlandais de 23 ans n’avait jamais autant dominé son sport. Depuis maintenant trois ans, il était habitué à se battre jusque dans les derniers instants de la course avec Wout Van Aert. Mais ce dernier ne parvient plus à suivre la cadence imposée par Van Der Poel

"Mathieu est inaccessible"

Plus que les chiffres, c’est la manière qui impressionne. Désormais, celui qui a été le plus jeune champion du monde de cyclo-cross de l’histoire part seul dès le premier ou le deuxième tour de la course. Et ce, quel que soit le parcours de l’épreuve. Mathieu Van Der Poel fait d’emblée parler sa supériorité technique, pour conserver ensuite une avance confortable sur ses adversaires. Aussi, pour les spectateurs, les dimanches se ressemblent désormais. Un cavalier seul, qui n’est pas prêt de s’arrêter. Van Aert semblait pourtant croire à une baisse de régime de son principal adversaire : « Mathieu est inaccessible. Cela fait un petit moment déjà mais bon, rien ne dure éternellement et je ne vais pas abandonner », avouait-il. 
 

Wout Van Aert est déjà loin derrière Mathieu Van Der Poel.
Wout Van Aert est déjà loin derrière Mathieu Van Der Poel. © AFP

Il faut dire que Van Der Poel a bien préparé sa saison de cyclo-cross… en brillant sur route. 13 jours de course, six victoires. Le ratio est tout aussi impressionnant chez les pros. Vice-champion d’Europe, vainqueur des Boucles de la Mayenne, étapes sur l’Artic Norway Race… Le prodige néerlandais est promis à un grand avenir sur route. En 2019, le fils d’Adrie (ancien champion du monde) devrait participer à Gent-Wevelgem, mais aussi au Tour des Flandres et à l’Amstel. A l’image de Van Aert l’an passé, l’attente est grande le concernant. En attendant de se consacrer pleinement à la route (mais le fera-t-il un jour ?), Mathieu Van Der Poel continue de dominer la planète cyclo-cross. Suite de la saga dimanche, à Namur ?