Di Luca rose cyclisme 2009
Di Luca sur le Giro en 2009 | AFP-Meyer

Di Luca peut se remettre en selle

Publié le , modifié le

Suspendu deux ans pour dopage, l'Italien Danilo Di Luca a vu sa suspension réduite à quinze mois, ce qui signifie qu'il peut dès aujourd'hui retrouver la compétition. La décision a été prise ce vendredi en appel, par le tribunal antidopage du Coni (Comité national olympique italien). Cette décision intervient en raison de la collaboration du cycliste avec les instances de lutte antidopage.

"Je n'ai jamais donné un nom de coureur, a-t-il affirmé. C'était pour le cyclisme, pas contre les athlètes. J'ai expliqué des  méthodologies (de dopage, ndlr). Mon choix de parler était surtout pour aider  les jeunes". Vainqueur du Giro 2007, Di Luca avait été contrôlé positif à l'EPO-Cera dans la même épreuve deux ans plus tard et déclassé de la deuxième place. Par la suite, l'Italien avait été condamné à deux ans de suspension ainsi qu'à une amende de 280.000 euros.

"Je suis content, parce que finalement je peux reprendre le travail dès demain", a déclaré Di Luca en sortant du tribunal. "Au cours de cette année et demie,  je me suis toujours entraîné. Maintenant je dois seulement rattraper le temps  perdu loin des courses." Le coureur avait été suspendu initialement jusqu'au 21 juillet 2011. La sanction avait été prise le 1er  février 2010 par le CONI mais sa suspension avait pris effet à compter du 22  juillet 2009, date du contrôle sur l'échantillon B.

Il reste désormais au coureur bientôt âgé de 35 ans de trouver une équipe. "Je veux trouver une équipe, et disputer les classiques et le Tour d'Italie, et il me manque un  Mondial, qui pourrait être le couronnement de ma carrière", a-t-il indiqué. Selon la presse italienne, le coureur serait en contact avec l'équipe Geox.

Romain Bonte