Des équipes proposent un malus en cas de dopage

Publié le , modifié le

Sept équipes, regroupées au sein du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC), ont proposé mercredi la mise en place d'un malus en points pour les formations ayant connu un ou plusieurs cas de dopage dans leur effectif. Ce malus serait pris en compte pour l'évaluation sportive des équipes par l'Union cycliste internationale (UCI), le classement qui permet aux groupes d'être classés en première ou deuxième division.

Le MPCC a suggéré que les coureurs en cause ne marquent plus de points pendant deux années après leur suspension, en cas d'embauche.