Nacer Bouhanni
Nacer Bouhanni | ©NICOLAS GOTZ/WORLDPICTURES/MAXPPP

Départ en fanfare pour Bouhanni

Publié le , modifié le

Le jeune sprinteur français de la formation FDJ-BigMAt, Nacer Bouhanni, a réussi une belle entrée en matière pour cette saison en s'imposant mercredi dans la 1re étape de l'Etoile de Bessèges, une boucle ouverte de 148,5 km entre Beaucaire et Bellegarde. Il s'est évidemment, du même coup, emparé du maillot corail de leader.

Avant même l'ouverture de la saison, après une année 2011 convaincante au cours de laquelle il avait laissé entrevoir un beau potentiel, Nacer Bouhanni affirmait avoir confiance en ses possibilités d'aller chercher quelques victoires et disait vouloir "briller tout de suite". Il n'a pas tardé à mettre ses plans à exécution en signant un succès probant dès la deuxième épreuve de la saison.   

Nacer Bouhanni, 21 ans, a fait valoir sa pointe de vitesse pour devancer sur la ligne l'Allemand Marcel Kitell (Project 1t4i) et le  Néerlandais Bobbie Traksel (Landbouwkrediet).

Ce fut une étape animée mais contrariée par le vent, qui a chaque fois ramené les velléitaires à la raison. Si beaucoup d'équipes ont tenté de profiter de ce vent pour créer des bordures, elles n'ont jamais pu casser véritablement le peloton et celui-ci s'est inéluctablement reconstitué. L'échappée principale a été l'oeuvre des Belges Koen Barbe (Landbouwkrediet) et Steven Van Vooren (TopSport Vlaanderen-Mercator). Partis  au 62e kilomètre, les deux hommes ont augmenté leur avance aussi rapidement qu'ils l'ont perdue, et ont été repris par le peloton à l'entrée du circuit final. Les 30 derniers kilomètres ont été rapidement avalé et les sprinteurs se devaient donc d'en découdre. A ce jeu de funabule, où la technique et la puissance doivent aller ensemble, Bouhanni s'est montré le plus performant. Même s'il était surpris d'avoir ainsi réglé le peloton. ""Pendant trente bornes, j'ai beaucoup lutté. Au fil des kilomètres,  c'est allé de mieux en mieux, mais aux 500 mètres, j'étais au moins vingtième  du peloton. Dès que j'ai trouvé l'ouverture, j'ai lancé le sprint, direct"... C'est peut-être cette spontanéité qui lui a permis de ne pas gamberger avant la ligne.

Il aura en tout cas l'occasion peut-être de rééditer cette performance lors de la deuxième étape jeudi, longue de 149 km entre Nîmes et Saint-Ambroix, et dont le profil s'annonce une fois de plus favorable aux sprinteurs. 

Classement de la 1ère étape

1. Nacer Bouhanni (FRA/FDJ) les 148,1km en 3 h 30:25.
2. Marcel Kittel (GER) m.t.
3. Bobbie Traksel (NED) m.t.
4. Jempy Drucker (LUX) m.t.
5. Kris Boeckmans (BEL) m.t.
6. Samuel Dumoulin (FRA) m.t.
7. Jure Kocjan (SLO) m.t.
8. Yannick Martinez (FRA) m.t.
9. Kevyn Ista (BEL) m.t.
10. Anthony Ravard (FRA) m.t.