John Degenkolb
John Degenkolb | DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA/AFP

Degenkolb en force à Magny-Cours

Publié le , modifié le

La 3e étape de Paris-Nice a été remportée au sprint, sur la ligne droite du circuit de Magny-Cours, par l'Allemand John Degenkolb (Giant Shimano). Il a devancé Matthew Goss (Orica Greenedge) et l'Espagnol Joaquin Rojas Gil (Movistar) assez aisément dans ce sprint général. Deuxième lors de la 1ère étape, deuxième lors de la 2e, il remporte enfin la victoire et fait même coup double, en endossant le maillot de leader du général.

Rarement, les tribunes de la ligne droite n'avaient vu une arrivée aussi lente. Pourtant, la formation Giant Shimano et son sprinteur John Degenkolb avaient mis le turbo pour empocher royalement la victoire d'étape dans ce lieu mythique du sport automobile. Cette arrivée sur le circuit nivernais était une arrivée idéale pour les sprinteurs de ce Paris-Nice. Et après ses deuxièmes places lors de la 1e étape et lors de la 2e, l'Allemand n'avait pas envie de laisser s'échapper une troisième victoire.

D'autant qu'il savait qu'un succès lui ouvrirait la route du maillot de leader du classement général. C'est pour cela que la formation Giant Shimano a mené grand train pour mettre fin à l'échappée du jour, menée par les Français Romain Feillu (Bretagne-Séché), Julien Fouchard  (Cofidis) et Perrig Quémeneur (Europcar). Le trio a pratiquement fait toute la course en tête, avant que le coéquipier de Thomas Voeckler ne finisse seul pour entrer sur le circuit. Mais il a été lui-aussi avalé à 2km de l'arrivée.

A 25 ans, après sa 3e à l'Etoile de Bessèges, ces trois victoires sur le Tour Méditerranéen, John Degenkolb poursuit son excellent début de saison.

Réactions

John Degenkolb (GER/Giant),  vainqueur de l'étape et leader: "C'est un grand succès pour l'équipe. Cela  n'avait pas marché les deux premiers jours. L'équipe a fait un travail parfait,  on a montré qu'on avait le meilleur train. Je suis fier d'avoir terminé le  travail. J'avais déjà couru et gagné sur un circuit auto, à la Vuelta. On peuut  comparer les équipes et voir quelle est la meilleure, en l'occurrence la  mienne. En rentrant sur le circuit, nous contrôlions parfaitement la situation,  il n'y avait aucune nervosité. Il y avait suffisamment d'espace pour se placer,  et c'était agréable. La suite ? je vois au jour le jour. Demain (mercredi), ça  se rapproche d'une classique, j'ai l'impression que ça monte et descend tout le  temps. Milan - Sanremo ? c'est une course très particulière, un grand objectif  pour moi. Je me suis préparé tout l'hiver pour atteindre ma meilleure forme  entre Sanremo et Paris-Roubaix. J'espère que je serai dans un grand jour."
   
Bryan Coquard (FRA/Europcar), 6e du classement général: "C'était très tendu  dans le final, il y a eu quelques accrochages. Degenkolb a été parfaitement  emmené. Je me suis approché pour prendre sa roue mais je me suis fait tasser.  J'ai décidé de suivre le train des Orica. L'explication avec Bouhanni ? à ma  place, il ne m'aurait pas laissé la place. C'est le sprint... sur le coup, ça  chauffe un peu ! Depuis le départ, je n'ai pas encore vraiment sprinté. Il y a  beaucoup de choses à retenir, des réglages à faire. Mais je me dis que ce n'est  peut-être pas fini pour moi. J'ai un profil un peu plus de grimpeur."

Classement de la 3e é​tape

1. John Degenkolb (GER/GIA) les 180,0 km en 4h27:26 (moyenne: 40,384 km/h)
2. Matthew Goss (AUS/ORI) à 0:00.
3. José Joaquin Rojas (ESP/MOV) 0:00.
4. Borut Bozic (SLO/AST) 0:00.
5. Tom Boonen (BEL/OPQ) 0:00.
6. Alexander Kristoff (NOR/KAT) 0:00.
7. Nacer Bouhanni (FRA/FDJ) 0:00.
8. Thor Hushovd (NOR/BMC) 0:00.
9. Gert Steegmans (BEL/OPQ) 0:00.
10. Moreno Hofland (NED/BKN) 0:00.
...

Classement général

1. John Degenkolb (GER/GIA) 13h14:01.
2. Nacer Bouhanni (FRA/FDJ) à 0:08.
3. Moreno Hofland (NED/BKN) 0:12.
4. José Joaquin Rojas (ESP/MOV) 0:18.
5. Geraint Thomas (GBR/SKY) 0:21.
6. Bryan Coquard (FRA/EUC) 0:22.
7. Alexander Kristoff (NOR/KAT) 0:22.
8. Nikolay Trusov (RUS/TIN) 0:22.
9. Samuel Dumoulin (FRA/ALM) 0:22.
10. Marco Marcato (ITA/CAN) 0:22.
...
16. Sylvain Chavanel (FRA/IAM) 0:28.
...
20. Arnold Jeannesson (FRA/FDJ) 0:29.
21. Cyril Gautier (FRA/EUC) 0:29.
...
137. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 6:14.