Dauphiné HTC John Degenkolb 062011
Nouvelle victoire pour l'Allemand Degenkolb sur le Dauphiné | AFP - Pascal Pavani

Degenkolb confirme

Publié le , modifié le

L'Allemand John Degenkolb (HTC) a remporté au sprint la 4e étape du Critérium du Dauphiné, disputé jeudi sur 173,5 km entre La Motte Servolex et Mâcon. Deux jours après s'être imposé à Lyon, Degenkolb a enlevé son 2e succès depuis le départ de l'épreuve. Il a devancé cette fois le Norvégien Edvald Boasson Hagen et l'Argentin Juan Jose Haedo. Le Britannique Bradley Wiggins conserve le maillot de leader du classement général.

PLUS D'INFOS SUR LE CRITERIUM DU DAUPHINE

Cette étape, la seule promise à des sprinteurs au cours dela semaine, a été animée par la longue échappée du Français Jérémy Roy parti à l'attaque au troisième kilomètre et entraînant avec lui le solide rouleur italien Adriano Malori.Les deux hommes ont construit une avance maximale de 4'25",insuffisante pour contrarier les équipes des sprinteurs. Ilfallut toutefois attendre les deux derniers kilomètres pour voir le peloton effectuer la jonction.

Le sprint, préparé vainement par l'équipe Garmin-Cervélo en faveur d'un Tyler Farrar à cours de condition, a été enclenché par Boasson-Hagen mais, en dépit de son envie de gagner une étape, comme il le fit en 2010 à Sallanches en clôture de l'épreuve, il ne put s'opposer au retour de Degenkolb, décidément très puissant.

A la veille d'une étape de moyenne montagne entre Villars-les-Dombes et Les Gets (210 km), avec une ascension finale de 10 km en hors d'oeuvre d'un week-end très montagneux, le Britannique Bradley Wiggins (Team Sky) a conservé son maillot jaune de leader, sans avoir été vraiment inquiété au cours d'une étape où son équipe n'a pas eu trop à contrôler.

Classement de l'étape

1.  John Degenkolb (All / HTC - Highroad) 4h15'41"
2.  Edvald Boasson Hagen (Nor / Team Sky) même temps
3.  Juan Jose Haedo (Arg / Saxo Bank)   
4.  Tomas Vaitkus (Lit / Astana)
5.  William Bonnet (Fra / FDJ)
6.  Tyler Farrar (E-U / Garmin)
7.  Marco Bandiera (Ita / Quick-Step)
8.  Samuel Dumoulin (Fra / Cofidis)
9.  Pim Ligthart (P-B / Vacansoleil)
10. Kenny Dehaes (Bel / Omega Pharma - Lotto)

Classement général

1. Bradley Wiggins (G-B / Team Sky)  12h57'18"
2. Cadel Evans (Aus / BMC Racing) +1'11"
3. Janez Brajkovic (Slo / RadioShack) +1'21"
4. Alexandre Vinokourov (Kaz / Astana) +1'56"
5. Rui Costa (Por / Movistar)  +2'12"
6. Geraint Thomas (G-B / Team Sky) +2'25"
7. Jurgen Van den Broeck (Bel/Omega Pharma-Lotto) +2'28"
8. Christophe Riblon (Fra / AG2R) +2'45"
9. Ben Hermans (Bel / RadioShack) +2'46"
10. Jerôme Coppel (Fra / Saur - Sojasun) +2'52"

Déclarations

John Degenkolb (GER/HTC), vainqueur de l'étape:"C'était tendu à la fin à cause des rond-points. L'équipe Garmin a très bien roulé pour Farrar. Puis mes coéquipiers ont roulé comme des motos pour revenir sur l'échappée. J'ai lancé le sprint aux 200 mètres, c'était difficile contre un coureur comme Edvald Boasson Hagen, finalement j'ai réussi à passer aux 50 mètres. J'ai du mal à réaliser que j'ai gagné deux étapes d'une course aussi prestigieuse. Je m'en rendrai mieux compte à mon retour chez moi. Après le Dauphiné, j'irai courir en Belgique la semaine prochaine dans l'optique du Championnat national. Ensuite, je prendrai un peu de vacances, je suivrai un stage en altitude et puis ce sera le Tour de Pologne avant mon premier grand tour, la Vuelta. Mon modèle ? Je connais un peu Olaf Ludwig qui a gagné sur le Tour mais qui a brillé aussi dans les classiques. J'aimerais faire comme lui."
Bradley Wiggins (GBR/Sky), leader: "J'avais  encore les efforts du contre-la-montre dans les jambes. Normal... L'étape s'est  bien passée avec une échappée de deux coureurs. Nous n'avons pas eu besoin de  faire trop d'efforts pour contrôler et l'équipe Garmin a roulé dans les 60  derniers kilomètres. Les prochaines étapes ? On verra bien, c'est la course. Je  le ferai à bloc. Le plus dur, ce devrait être l'étape de samedi, avec la montée  finale que je ne connais pas. Mais, en ce moment, j'ai 'les pattes'... Demain  (vendredi), c'est le vrai Dauphiné ."

Voir la video

Christian Grégoire