Thomas De Gendt
La victoire de Thomas De Gendt | AFP - PASCAL PAVANI

De Gent vainqueur de la 7e étape de Paris-Nice

Publié le , modifié le

A la veille de la dernière journée de Paris-Nice, le peloton est déjà arrivé sur la Promenade des Anglais, et c'est le Belge Thomas De Gendt (Vacansoleil) qui a remporté cette 7e étape entre Sisteron et Nice, au terme de 167km d'échappée. Rein Taramae (Cofidis), compagnon d'échappée, finit 2e à 6'19. La journée a été marquée par trois chutes du 3e du général, l'Américain Levi Leipheimer (Omega Pharma), très retardé.

Thomas De Gendt aime Paris-Nice. Vainqueur de la 1ère étape en 2011, il a remporté aujourd'hui l'avant-dernière étape de l'édition 2012. Sur la course du soleil, le coureur de Vacansoleil a encore brillé de mille feux. Dans la plus longue étape de la semaine, le Belge n'a pas hésité à partir tôt, soutenu d'abord par l'Estonien Rein Taramae (Cofidis), qui a fini par lâcher lors de l'ascension du col de Vence, au cours de laquelle les deux hommes ne se sont pas faits de cadeau. Mais c'est le coureur d'outre-Quiévrain qui a eu raison de son compagnon d'échappée, à 56km de l'arrivée, finissant le travail après 167km d'échappée par un long final sur la Promenade des Anglais et une belle victoire. Le duo, parti à l'avant dès le 48e kilomètre, avait compté jusqu'à près de 13 minutes d'avance sur le peloton. Le Belge, âgé de 25 ans, a signé la troisième victoire d'un coureur de son pays (après Tom Boonen à Orléans et Gianni Meersman à Rodez), la troisième pour son équipe après celles du Suédois Gustav Larsson au contre-la-montre de Saint-Rémy-lès-Chevreuse et du Néerlandais Lieuwe Westra à Mende.

Contrairement à d'autres, De Gendt ne participe pas à ce Paris-Nice en voyant plus loin, et notamment le Tour de France. Et pour cause: il a prévu de se marier le 30 juin, date voulue par ce passionné des chiffres car le 30/06 correspond aux jours de naissance de lui-même et de sa future femme. Ce sera également la date du départ de la Grande Boucle, depuis Liège en Belgique. De la même façon, il se félicite de porter le dossard 103 de la "course au soleil". "C'est déjà celui que j'avais l'an dernier quand j'ai gagné la première étape", a relevé De Gendt, qui s'est signalé aussi l'an passé par ses résultats dans la troisième semaine du Tour de France (6e à l'Alpe d'Huez, 4e au contre-la-montre de Grenoble) après avoir songé à abandonner à cause d'une chute. Les chutes et les frottements, il n'aime pas du tout. C'est pour cela qu'il ne jouera pas de grand rôle samedi prochain sur Milan - San Remo. "Je n'irai que si c'est nécessaire pour que l'équipe soit bien placée (dans la file des voitures suiveuses)", a déclaré De Gendt, tout aussi peu enthousiaste, pour la même raison, à l'égard du Tour des Flandres même si le parcours qui multiplie les obstacles est censé lui convenir.

Derrière, Taramae termine la journée en roue libre, pour franchir la ligne d'arrivée plus de six minutes après le vainqueur. Quant au peloton, mené par l'équipe Sky du leader du classement général, Bradley Wiggins, c'est l'Allemand John Degenkolb (Project) qui s'est montré le plus rapide.

Classement de l'étape

1. Thomas De Gendt (BEL/VAC) les 219,5 km en 5 h 11:48.
2. Rein Taaramae (EST/COF) à 6:17.
3. John Degenkolb (GER/PRO) 9:24.
4. Greg Henderson (NZL/LTB) 9:24.
5. Thor Hushovd (NOR/BMC) 9:24.
6. Jose Joaquin Rojas (ESP/MOV) 9:24.
7. Romain Feillu (FRA/VAC) 9:24.
8. Simon Clarke (AUS/GEC) 9:24.
9. Xavier Florencio (ESP/KAT) 9:24.
10. Grega Bole (SLO/LAM) 9:24.
...

Classement général

1. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 27h53:04.
2. Lieuwe Westra (NED/VAC) à 0:06.
3. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 0:18.
4. Simon Spilak (SLO/KAT) 0:37.
5. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 0:39.
6. Maxime Monfort (BEL/RSH) 0:46.
7. Arnold Jeannesson (FRA/FDJ) 1:06.
8. Sylvain Chavanel (FRA/OPQ) 1:16.
9. Robert Kiserlovski (CRO/AST) 1:21.
10. Angel Vicioso (ESP/KAT) 2:24.
...

Voir la video

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze