victoire Thomas De Gendt Paris-Nice 2011
Le Belge Thomas De Gendt (Vacansoleil) | AFP - Lionel Bonaventure

De Gendt a résisté à Schleck

Publié le , modifié le

Au terme d'une belle échappée, le Belge Thomas De Gendt a remporté la 7e étape du Tour de Suisse. Le Luxembourgeois Andy Schleck a démontré qu'il était en grande forme, prenant la deuxième place à 35 secondes. L'Espagnol Jose Joaquin Rojas a terminé troisième. A la veille de la dernière étape (un contre-la-montre individuel), l'Italien Damiano Cunego conserve la tête du classement général.

Après avoir pris ses distances sur ses 16 compagnons d'échappée à 22 kilomètres de l'arrivée (et contre le vent), De Gendt a résisté au retour d'Andy Schleck dans la dernière rampe menant à l'arrivée, conservant tout de même 35 secondes d'avance sur le Luxembourgeois. "J'ai vraiment cru qu'il allait me rattraper dans les derniers kilomètres, j'ai tout donné", a lancé le Flamand de 24 ans. Arrivé dans un troisième temps, Cunego a réglé au sprint un petit groupe avec ses principaux rivaux à plus de 4  minutes et demie. De Gendt a ainsi signé sa troisième victoire de la saison.

Au général,  Schleck est 4e à 1 min 41 sec. Le Luxembourgeois, vainqueur de l'édition  2010 devance l'Américain Levi Leipheimer (5e à 1 min 59 sec), mais ces deux coureurs n'ont rien repris à Cunego, leader depuis lundi dernier. Ce qui est sûr c'est qu'Andy Schleck, que l'on présente comme l'un des deux grands favoris du Tour de France 2011 (avec Contador), a repris des couleurs. Sa mauvaise passe de jeudi, lors de laquelle il avait perdu près d'un quart d'heure dans  l'ascension vers Triesenberg-Malbun, n'est plus qu'un mauvais souvenir.

Romain Bonte