Victoire Bart De Clercq Tour d'Italie 05 2011
Le Belge Bart De Clercq (Omega-Pharma Lotto) | AFP - LUK BENIES

De Clercq sur le fil

Publié le , modifié le

Le Belge Bart De Clercq (Omega Pharma Lotto) a remporté, vendredi, la 7e étape du Tour d'Italie courue sur 110 km entre Maddaloni et Montevergine di Mercogliano. Il a su tenir bon pour devancer l'Italien Michele Scarponi (Lampre) et le Tchèque Roman Kreuziger (Astana). Au classement général, le Néerlandais Pieter Weening (Rabobank) conserve le maillot rose de leader.

Classement de la 7e étape
1. Bart de Clercq (BEL/Omega Pharma)
les 110 km en 2 h 54:47.
2. Michele Scarponi (ITA/LAM) m.t.
3. Roman Kreuziger (CZE/AST) m.t.
4. Stefano Garzelli (ITA/ASA) m.t.
5. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) m.t.
6. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) m.t.
7. Jose Rujano (VEN/AND) m.t.
8. Dario Cataldo (ITA/QST) m.t.
9. Alberto Contador (ESP/SAX) m.t.
10. Christophe Le Mével (FRA/GRM) m.t.
...

Montevergine di Mercogliano ... Voilà un nom qui sonne bien aux oreilles des grimpeurs. Ca tombe bien puisque cette côte était au programme de la 7e étape du Tour d'Italie qui s'est courue, une fois de plus, sous un beau soleil. Mais avant l'ascension finale, d'une longueur de 17,1 kilomètres à 5 % de moyenne, le peloton devait d'abord franchir une première difficulté, le Serra della Strada (9,5 kilomètres avec une pente de 5,3 % de moyenne).

Après 30 km de course, un quatuor composé des Italiens Matteo Montaguti (Ag2r la Mondiale) et Giovanni Visconti (Farnese Vini), du Français Jérôme Pineau (Quick Step) et du Danois Lars Ytting Bak (HTC-Highroad) a abordé le Serra della Strada parfaitement groupé. C'était toutefois l'Italien Federico Canuti (Colnago CSF) qui franchissait le sommet en tête après s'être extirpé du peloton avec beaucoup de panache. Comme on pouvait s'y attendre, il se faisait toutefois reprendre par les quatre fuyards dans la descente. Des fuyards qui passaient rapidement de quatre à cinq quand le Néerlandais Johnny Hoogerland (Vacansoleil DCM) faussait compagnie au peloton.

C'était d'ailleurs ce dernier qui partait le premier à l'assaut du Montevergine di Mercogliano. Mais son attaque n'était pas assez franche. Lars Ytting Bak tentait à son tour sa chance et parvenait à semer ses compagnons d'échappée. Son efforts ne portait malheureusement pas ses fruits bien longtemps puisque Bak, ainsi que ses quatre poursuivants, se faisaient reprendre dans l'ascension. A l'approche de l'arrivée, les attaques se multipliaient mais sans grand succès.

Celle du Belge Bart De Clercq allait néanmoins connaître beaucoup plus de réussite. Le coureur d'Omega-Pharma Lotto comptait même une trentaine de secondes d'avance à 3 km du sommet. Un peu à la peine dans le dernier kilomètre, De Clercq devait toutefois résister dur pour franchir la ligne d'arrivée en tête. Sur ses talons, Michele Scarponi (Lampre) s'offrait la deuxième place, devant le Tchèque Roman Kreuziger. De Clercq qui s'est empressé de dédier sa victoire à la famille de son compatriote Wouter Weylandt, décédé lundi dernier sur le Giro, a enlevé à 24 ans son premier grand succès.

En haut du classement général, les positions restent inchangées. Mais Scarponi, qui a gagné deux places (5e), a grignoté 12 secondes de bonification pour se rapprocher à 14 secondes de Pieter Weening, toujours en rose.

Isabelle Trancoën