Pinot Bardet sprint
Pinot - Bardet, un duo qu'on devrait beaucoup voir en juillet. | AFP

Dauphiné : Bardet, Bouhanni et les Français sont prêts pour le Tour

Publié le , modifié le

Si Christopher Froome est le grand vainqueur de cette nouvelle édition du Critérium du Dauphiné, les Français ne sont pas en reste, et ont réalisé une belle semaine dans le Rhône-Alpes. Que ce soit Bardet, Rolland, ou encore Bouhanni, ils sont prêts pour le Tour.

Trois Français dans le top 10 final

Bardet 2e, Alaphilippe 6e, Rolland 10e : voilà plusieurs années que la France n’avait pas été à pareille fête sur le Critérium du Dauphiné. Il faut remonter jusque 2011 pour voir pareil résultat à l’issue de cette course à étapes (Kern 6e, Peraud 7e, Voeckler 10e). La suite, on la connaît : Thomas Voeckler avait porté héroïquement le maillot jaune du Tour de France, avant de terminer à la quatrième place du classement final. De quoi laisser espérer bien des choses pour le mois de juillet côté bleu…

Romain Bardet est la grande satisfaction de la semaine, puisqu’il termine dauphin de Chris Froome, à seulement 12 secondes de la victoire finale. Le leader d’AG2R La Mondiale, 6e l’an passé, monte en puissance et se montre très en forme à trois semaines du Grand Départ du Tour de France. Auteur d’un excellent chrono, à l’attaque toute la semaine, seule une chute lors de la deuxième étape l’empêche de livrer une copie parfaite. Ce n’est que partie remise…On n'avait pas retrouvé un Français sur le podium du Dauphiné depuis Christophe Moreau et sa victoire en 2007.

Deux victoires d’étape​

Là encore, le cyclisme français est à la fête. Avec Bouhanni dès la 1e étape, puis Pinot samedi, les équipes françaises ont su faire preuve de maîtrise sur certaines étapes. Les Cofidis ont su faire preuve d’autorité sur les routes de Saint-Vulbas, et si le final s’est avéré houleux (coups de tête), provoquant même l’agacement de certaines têtes d’affiche (Van Avermaet, Greipel, Degenkolb), c’est bien Nacer Bouhanni qui l’a emporté, franchissant la ligne en rendant hommage à Mohamed Ali. Samedi, c’est un véritable récital qu’ont livré FDJ et AG2R, offrant un final délicieux avec Bardet et Pinot à l’avant. Si les deux jeunes leaders s’étaient mieux entendus, l’avance qu’avait Froome aurait davantage fondu. Mais avec des si…Thibaut Pinot remporte ainsi la première victoire de sa carrière sur le Dauphiné.


Sur les autres étapes, les Français​ n’ont pas été en reste. Sur la deuxième étape, Gallopin (2e) et Jeandesboz (4e) se voient passer devant sur le fil par Herrada Lopez. Le lendemain, Alaphilippe termine 4e, avant de prendre la seconde place du sprint le lendemain, remporté par Boassen Hagen.

Un maillot distinctif pour Alaphilippe

Julian Alaphilippe n’en finit pas de surprendre. 2e de la Flèche Wallonne, vainqueur du Tour de Californie, le jeune homme de 24 ans (il les fêtait samedi) arrivait sur le Dauphiné sans aucune prétention pour le classement final. Cinquième du contre-la-montre, le coureur d’Etixx-Quick Step s’est montré à la hauteur de cette place, en conservant so​n maillot blanc de meilleur jeune. Quels que soient les terrains de la semaine (plaine, montagne, chrono), Alaphilippe a toujours été aux avant-postes, et a vu la victoire d’étape lui échapper de peu mercredi (deuxième, derrière Boassen Hagen). Finalement 6e, le jeune Français est prêt pour son premier Tour, qu’il devrait normalement découvrir cette année.

Thibaut Pinot est apparemment légèrement en retrait par rapport à Romain Bardet, mais sa semaine reste cependant encourageante. Sa victoire d’étape sur l’étape-reine du Dauphiné reste dans les esprits. Pierre Rolland s’est montré plus discret que le jeune duo, mais rentre à nouveau dans le top 10 final. L'équipe AG2R La Mondiale s'est montrée impressionnante, épaulant  au mieux Romain Bardet. Vuillermoz, Bakelants et Cherel ont été de bons lieutenants, et la réussite de leur leader est aussi la leur. De quoi faire saliver avant le Grand Départ du Tour…

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou