Damiano Caruso (BMC) premier leader du Tirreno-Adriatico comme en 2017

Damiano Caruso (BMC) premier leader du Tirreno-Adriatico comme en 2017

Publié le , modifié le

Comme l'année dernière, l'Italien Damiano Caruso a endossé le premier maillot bleu de leader de Tirreno-Adriatico après la victoire de sa formation BMC Racing Team dans la 1re étape, un contre-la-montre par équipes de 21,5 km à Lido Di Camaiore. C'est la troisième année d'affilée que l'équipe américaine BMC remporte le chrono par équipes inaugural de la Course aux Deux Mers. La BMC a devancé l'équipe australienne Mitchelton-Scott de 4 secondes et la Team Sky de Chris Froome de 9 secondes.

Il n'y a donc que les deuxième et troisième marches du podium qui ont changé. En 2016 et 2017, la BMC avait devancé la Quick Step et la FDJ alors que cette fois, c'est l'équipe australienne Mitchelton Scott qui a pris la deuxième place à quatre secondes, devant la Team Sky de Chris Froome, battue de neuf secondes.

Cette victoire d'étape est une belle consolation pour la BMC, qui se présente sur les routes de Tirreno-Adriatico sans son leader annoncé Richie Porte, qui a déclaré forfait il y a moins d'une semaine à cause d'une infection respiratoire. "Sans Richie, c'est un peu plus dur pour nous. On va prendre la course jour après jour et aujourd'hui on est très heureux", a reconnu Caruso après l'arrivée. "On est des outsiders. Greg (Van Avermaet) peut viser des étapes et le général est possible aussi", a ajouté l'Italien, qui compte aussi dans son équipe l'Australien Rohan Dennis, deuxième de la course l'an dernier.

Cavendish chute

Derrière l'équipe américaine, la surprise est venue de la formation Mitchelton d'Adam Yates, qui a pris une belle deuxième place sur les 21 kilomètres totalement plats du parcours. Avec seulement neuf secondes de retard, Froome et la Sky peuvent aussi être satisfaits après cette première étape. Parmi les autres grands noms au départ, Tom Dumoulin n'est qu'à 25 secondes avec la Sunweb, alors que Vincenzo Nibali (Bahrain Merida), Fabio Aru (UAE Emirates) ou Rigoberto Uran (Education First) ont tous abandonné entre 45 et 50 secondes.

Le retard est plus important pour Romain Bardet avec la 17e place de son équipe AG2R, qui a fini avec 1 min 4 sec de retard sur la BMC. Mais c'est surtout pour Mark Cavendish que cette première étape a été le plus pénible. Victime d'une chute, le Britannique a fini l'étape le visage tuméfié, loin de ses équipiers et sur un vélo normal. Cavendish, qui avait déjà chuté il y a deux semaines au Tour d'Abou Dhabi, était également touché à la jambe droite et à l'épaule gauche. Son équipe Dimension-Data a annoncé qu'il avait été conduit à l'hôpital pour des examens.

Classements

Equipes 
    1. BMC          22:19.
    2. Michelton      à 4.
    3. Sky              9.
    4. Quick Step      15.
    5. Sunweb          25.
    6. Katusha         28.
    7. Bora            30.
    8. Trek            39.
    9. Lampre          45.
    10. Cannondale     45.
  

Classement général:
    1. Damiano Caruso (ITA/BMC) 22:19.
    2. Rohan Dennis (AUS/BMC) à 0.
    3. Patrick Bevin (NZL/BMC) 0.
    4. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) 0.
    5. Luke Durbridge (AUS/MIT) 4.
    6. Daryl Impey (RSA/MIT) 4.
    7. Adam Yates (GBR/MIT) 4.
    8. Michael Hepburn (AUS/MIT) 4.
    9. Geraint Thomas (GBR/SKY) 9.
    10. Jonathan Castroviejo (ESP/SKY) 9.
    11. Salvatore Puccio (ITA/SKY) 9.
    12. Christopher Froome (GBR/SKY) 9.
    13. Michal Kwiatkowski (POL/SKY) 9.
    ...
    22. Tom Dumoulin (NED/SUN) 25.
    25. Tony Martin (GER/KAT) 28.
    27. Marcel Kittel (GER/KAT) 28.
    33. Peter Sagan (SVK/BOR) 30.
    34. Philippe Gilbert (BEL/QST) 34.
    43. Fabio Aru (ITA/EAU) 45.
    50. Vincenzo Nibali (ITA/BAH) 49.
    72. Matthieu Ladagnous (FRA/FDJ) 53.
    82. Romain Bardet (FRA/ALM) 1:04.
    83. Clément Venturini (FRA/ALM) 1:04.
 

AFP