Van AERT champion du monde
Wout Van Aert est désormais double champion du monde. | AFP

Cyclocross : Wout Van Aert sacré champion du monde

Publié le , modifié le

Après le match d’anthologie entre Rafael Nadal et Roger Federer ce dimanche matin, un autre duel a, dans une moindre mesure, enflammé la planète du sport : celui entre Mathieu Van Der Poel et Wout Van Aert a lui aussi tenu toutes ses promesses. Le dernier cité a finalement pris le dessus sur son pire ennemi, et conserve ainsi son titre de champion du monde au terme d'un duel épique.

Mathieu Van Der Poel face à Wout Van Aert : tout l’hiver, ce duel aura été passionnel et passionnant, spectaculaire et plein de suspens. Le Néerlandais face au Belge : le plus jeune champion de cyclocross de l’histoire face au dernier porteur des liserés arc-en-ciel. Un duel alléchant, que tout le monde attendait ce week-end, à Bieles.

Van Der Poel, le petit-fils de Raymond Poulidor, réalise le départ le plus rapide, en prenant quelques longueurs d’avance sur le reste du peloton. Seul Pauwels parvient à suivre un temps le Néerlandais, très impressionnant de technique sur ce circuit ultra-glissant. A la fin du premier tour, il compte près d’une vingtaine de secondes d’avance sur tout un groupe, notamment composé de Clément Venturini et de Wout Van Aert, qui décide de passer à l’attaque pour revenir sur son pire ennemi.

Le Belge, qui tient à conserver sa couronne après une année ponctuée par une victoire finale sur la Coupe du monde, revient à quelques longueurs de Van Der Poel, sans pour autant pouvoir revenir sur lui. A l’avant, le multiple champion du monde dans les catégories jeunes (route et cyclocross) paraît serein, et à l’aise dans ce bourbier luxembourgeois. Au courant des casses de matériel qui ont affecté de nombreux concurrents depuis le début du week-end, il fait l’effort de changer de vélo à chaque tour, alors que Van Aert n’en a pas changé une seule fois.

A la mi-course, les deux hommes sont seuls au monde. Ils comptent 1’15 d’avance sur leurs précédents poursuivants, Belges et Néerlandais. A l’avant, Van Aert et Van Der Poel se rendent coup pour coup : chacune de leurs courses ont été marquées par un suspense haletant, comme aux plus belles heures du cyclocross. Mais leur rivalité atteint ici son paroxysme : les deux étaient attendus, et répondent présents.

Van Der Poel victime de crevaisons

Van Aert décide d’accélérer à trois tours de l’arrivée, et prend quelques longueurs sur Van Der Poel, victime de multiples crevaisons (quatre au total). Il compte même 25 secondes d’avance sur son poursuivant, et 40 à la cloche symbolisant le dernier tour. Sauf chute ou incident technique, le titre est joué.

Wout Van Aert remporte ainsi son deuxième titre de champion du monde d’affilée, à 22 ans seulement. Le Belge, ému jusqu'aux larmes, s’impose devant Mathieu Van Der Poel, et  son compatriote Kevin Pauwels.

La soupe à la grimace côté français

Clément Venturini, le champion de France en titre, était pourtant bien parti. Mais les multiples crevaisons qu'il a subies ont finalement eu raison de lui et de sa forme. Le coureur de Cofidis termine finalement à la 29e place. Le premier Français est Mathieu Boulo, 21e.

Il faut souvent un grand champion pour en adouber un autre. A l’image de Nadal ou Federer, ce dimanche matin. Le champion du monde de cyclocross aurait pu s’appeler Mathieu Van Der Poel, il portera finalement le nom de Wout Van Aert. Un duel de toute beauté, qui sacre ici un prodige, devant un autre.

Le top 10​

1. Wout Van Aert (BEL) en 1 h 02:08
2. Mathieu van der Poel (NED) à 44.
3. Kevin Pauwels (BEL) à 2:09.
4. Lars van der Haar (NED) à 2:52.
5. Corne van Kessel (NED) à 3:09.
6. Laurens Sweeck (BEL) à 3:29.
7. Michael Boros (CZE) à 3:47.
8. Gianni Vermeersch (BEL) à 4:02.
9. Simon Zahner (SUI) à 4:08.
10. Sascha Weber (GER) à 4:29.