Cyclo-cross : Van Der Haar et Venturini en forme avant les Mondiaux

Cyclo-cross : Van Der Haar et Venturini en forme avant les Mondiaux

Publié le , modifié le

Le nouveau champion de France de cyclo-cross est en forme en ce début d'année 2017, et il l'a à nouveau prouvé sur les terres néerlandaises d'Hoogerheide en se classant quatrième de la dernière manche de Coupe du monde. Une course dominée par Lars Van Der Haar, en l'absence du champion du monde en titre Wout Van Aert.

Drôle de fin de saison pour le cyclo-cross : toute l'année, Wout Van Aert et Mathieu Van Der Poel, les deux enfants terribles de la discipline, se sont livrés à un duel haletant chaque fin de semaine, partout en Europe. La lutte a été ardue entre le champion du monde actuel et l'ancien titulaire du maillot arc-en-ciel, mais à une semaine des Mondiaux de Bieles (Luxembourg), le doute est permis : et si le champion du monde 2017 n'était pas un de ces deux hommes ? 

Van Aert n'a pas pris le départ de la dernière épreuve de Coupe du monde, à Hoogerheide, puisque blessé au genou depuis sa victoire à Fiuggi (Italie) la semaine dernière. On ne sait pas beaucoup plus sur la gravité (ou non) de sa blessure, mais son absence à quelques jours seulement de défendre son titre a forcément été remarquée. Quant à Mathieu Van Der Poel, petit-fils de Raymond Poulidor, il vient de terminer 24e sur ses terres de cette dernière manche. Pas forcément de quoi inquiéter le Néerlandais, qui a été à l'attaque pendant la première partie de course, mais pas non plus très rassurant. Il a d'ailleurs reconnu après l'arrivée être "dans un jour sans".

Van Der Haar et Venturini en forme

Ces deux situations pourraient faire l'affaire d'un troisième larron, qui pointe le bout de son nez en cette fin de saison : Lars Van Der Haar, non-conservé chez Giant SunWeb et de retour à son premier amour qu'est le cyclo-cross, est en grande forme. Le coureur néerlandais vient de remporter la course à Hoogerheide, avec une grande facilité et une avance confortable sur ses poursuivants. Une performance suffisamment impressionnante pour le placer directement dans le sas des grands outsiders pour dimanche prochain. Il s'impose devant Meeusen et Van Kessel.

Le champion de France, Clément Venturini, a lui aussi fait belle impression : le jeune coureur de l'équipe Cofidis a manqué de peu ce qui aurait été son premier podium international chez les élites. Il termine finalement quatrième, après avoir été à la lutte pour la deuxième place jusque dans les derniers hectomètres. De quoi rassurer cet ancien champion du monde espoirs, qu'il faudra surveiller de près la semaine prochaine, à Bieles (Luxembourg). Steve Chainel se classe quant à lui 14e.

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou