Cyclo-cross : Mathieu Van der Poel champion du monde pour la 4e fois, devant son rival Wout van Aert

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Mathieu van der Poel Cyclo Cross
Mathieu van der Poel s'est détaché de Wout Van Aert pour remporter un quatrième sacre mondial dimanche 31 janvier 2021 à Ostende. | BAS CZERWINSKI / BELGA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Néerlandais Mathieu van der Poel est devenu champion du monde de cyclo-cross pour la quatrième fois en devançant son grand rival, le Belge Wout van Aert, dimanche 31 janvier à Ostende. Van der Poel a profité d'une crevaison de son adversaire pour faire la différence et s'imposer en solitaire.

Le duel tant attendu a bien eu lieu. Et Mathieu van der Poel a assis sa domination sur le cyclo-cross mondial. Pour le dernier rendez-vous de la saison hivernale, le Néerlandais a décroché son quatrième titre de champion du monde, son troisième de rang, dimanche à Ostende.

Il a devancé l'autre favori Wout van Aert. Comme en 2019 et 2020, un autre Belge, Toon Aerts, complète le podium. Mais il n'a rien pu faire face au monstre à deux têtes qui a encore une fois survolé la course.

Pour ravir le maillot arc-en-ciel, Wout van Aert a pourtant tout tenté. Le coureur de la Jumbo-Visma sur route avait choisi de prendre la course en main d'entrée de jeu, là où "MVDP" fait régulièrement la différence.

Tout en puissance, van Aert a pris les commandes dans le sable humide de "la reine des plages", où l'eau, à marée haute, venait presque lécher les roues des concurrents. Van der Poel, un temps décontenancé, a commis quelques rares impairs, une légère chute dans la boue au deuxième tour, sans conséquences.

Et face à l'insatiable prodige néerlandais, la moindre erreur se paie cash. Van Aert a perdu le fil de la course sur un incident mécanique, une crevaison de la roue avant sur le troisième tour, l'empêchant de pouvoir pleinement défendre ses chances. Le temps de changer de vélo et de repartir, l'écart d'une dizaine de secondes était déjà fait.

4-3 désormais pour MVDP

En solitaire, van der Poel n'a jamais faibli, pour finalement s'imposer avec 37 secondes d'avance sur van Aert, et 1'24" sur Toon Aerts. L'autre nouvelle star du cyclo-cross, Tom Pidcock (néo-coureur Ineos-Grenadiers sur route), termine au pied du podium après avoir longtemps chassé la médaille de bronze. Le premier Français, Yann Gras, se classe 15e.

Ce succès de Mathieu van der Poel vient conclure un week-end parfait pour les Pays-Bas, vainqueurs des quatre maillots arc-en-ciel en jeu à Ostende chez les dames (Fem van Empel en espoirs et Lucinda Brand en élite) et chez les messieurs (Van der Poel en élite et Pim Ronhaar en espoirs).

Ce quatrième titre permet aussi à van der Poel de passer devant le Belge Wout van Aert dans leur duel à distance des titres mondiaux (4 contre 3), à bonne distance du recordman historique, le Belge Eric de Vlaeminck, titré à sept reprises dans les années 70. "MVDP" va désormais retourner sur les courses sur route, avant de viser un sacre olympique à Tokyo en VTT.