Gallopin roi de San-Sebastian
Gallopin roi de San-Sebastian | JEFF PACHOUD - AFP

Cyclisme: Lotto-Belisol annonce la signature de Tony Gallopin

Publié le , modifié le

L'équipe Lotto-Belisol vient d'annoncer sur son site internet, la signature pour deux ans de Tony Gallopin. Le récent vainqueur de la Clasica San Sebastian quitte donc la formation RadioShack qu'il avait rejoint en 2012. A 25 ans, Gallopin s'offre la possibilité de pouvoir exploiter son immense talent.

Son départ de la RadioShack était dans les papiers depuis quelques semaines. Sa victoire à la Clasica San Sebastian n'aura fait que confirmer le processus. Avec son succès dans une épreuve World Tour, l'ancien de la Cofidis est rentré dans un nouveau cercle: celui des coureurs courtisés. Un temps dans les tuyaux, un retour un France, notamment au sein de la Cofidis, ne se fera donc pas. Tony Gallopin a privilégié la piste belge, comme Sylvain Chavanel avant lui. Équipier de luxe pour Fabian Cancellara ces deux dernières saisons, Tony Gallopin aura-t-il plus de liberté au sein de la formation du sprinteur André Greipel ?

Leader sur les classiques ?

Avec son profil passe-partout, Gallopin peut s'intégrer dans n'importe quel effectif. Peut-être, est-ce là son point faible. Polyvalent, Gallopin est employé à toutes les sauces. Au sein de la Lotto-Belisol, seul Jürgen Roelandts est un coureur réputé sur les classiques flandriennes (3e du Ronde cette saison). Mais mis à part avec André Greipel, la formation de Marc Sergeant peine à briller au top niveau mondial (5 victoires en World Tour en 2013, dont 4 pour Greipel). Les qualités de puncheur de Gallopin en font un coureur que l'on attend sur les classiques. Vainqueur de la Clasica San Sebastian il y a une dizaine de jours, le natif de Dourdan doit se montrer sur des épreuves encore plus prestigieuses. On pense notamment au Tour des Flandres et à Liège-Bastogne-Liège. Gallopin est de ces coureurs qui peuvent briller sur ces deux monuments du cyclisme, à l'instar d'un Philippe Gilbert.

Sur les traces de Gilbert

Le jeune coureur français aimerait beaucoup marcher sur les traces du Champion du monde, parti à la BMC. Avec Roelandts, il formera la paire de choc chez Lotto pour briller en Belgique et aux Pays au mois d'Avril. Gare cependant à se faire sa place et à ne pas se retrouver dans l'ombre du Belge. Sur le site internet de l'équipe Lotto-Belisol, Marc Sergeant, le directeur sportif explique le recrutement du Français: "Nous avons une bonne équipe mais quand l'un de nos leaders, comme Roelandts en 2012 (fracture de la clavicule) se blesse, nos performances s'en ressentent. Tony Gallopin a montré des qualités impressionnantes et il est encore en phase de progression". Au sein de la Lotto-Belisol, Tony Gallopin rejoindra sa compagne, Marion Rousse, qui est sous contrat avec la formation Lotto-Belisol Ladies.

Sans Gilbert, sans Van Avermaet, la formation belge se cherchait un nouvel homme fort. Tony Gallopin peut et doit être celui-ci.