Cyclisme : un mercato déjà bien animé

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
André Greipel va quitter Lotto-Soudal
André Greipel va quitter Lotto-Soudal | Peter Steffen / DPA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que le mercato cycliste va s'ouvrir officiellement mercredi 1er août, plusieurs pistes et accords sont déjà dans les tuyaux pour les équipes cyclistes. André Greipel, Richie Porte et même le tout récent vainqueur du Tour de France Geraint Thomas pourrait faire leurs valises cet été. Les premières pistes du mercato.

• C'est presque fait

André Greipel, le sprinteur de la Lotto-Soudal, a annoncé qu'il quitterait l'équipe belge après des négociations non abouties pour une prolongation. Malgré ses 36 ans, l'Allemand aux 11 victoires d'étape sur le Tour de France devrait avoir des offres : on parle notamment de Bahrain-Merida ou Fortuneo-Samsic.

Un départ pour une arrivée. Logiquement, Caleb Ewan devrait quitter Mitchelton-Scott pour remplacer le Gorille de Rostock à Lotto-Soudal. Non engagé sur le Tour, l'Australien serait en négociations avancées avec l'équipe belge.

Stefan Küng s'est lui déjà engagé avec l'équipe Groupama-FDJ. Le rouleur suisse avait des touches chez AG2R La Mondiale mais c'est finalement dans l'équipe de Marc Madiot qu'il continuera son aventure.

Caleb Ewan
Caleb Ewan © Artur Widak / NurPhoto

• On en parle

Niki Terpstra ne serait pas certain de prolonger son bail chez Quick-Step Floors. Alors que les négociations pour une revalorisation de salaire traînent, le Néerlandais pourrait faire ses valises. Michael Valgren, le vainqueur de l'Amstel Gold Race cette année, serait pressenti pour prendre sa place en cas de départ.

Du côté de Katusha, le flou demeure sur le cas Marcel Kittel. Transparent depuis son transfert, l'Allemand aurait des tensions au sein de l'équipe suisse et pourrait partir. Tout comme Tony Martin, qui envisagerait un retour chez Quick-Step Floors.

Eux vont rester dans leur équipe : les frères Yates ont prolongé leur bail jusqu'en 2020 avec Mitchelton Scott, Tim Wellens (Lotto-Soudal) et Steven Kruijswijk (Lotto NL-Jumbo), récent 5e du Tour de France, ont également prolongé leur aventure. Enfin Geraint Thomas, tout juste auréolé d'une première Grande Boucle, va-t-il partir ? En discussions pour une prolongation, le Gallois pourrait recevoir une grosse prolongation et rester au Team Sky.

• BMC fait le ménage

Avec le départ du sponsor BMC en 2019, remplacé par le polonais CCC, l'équipe américaine prépare un gros renouvellement. Greg van Avermaet, en jaune plusieurs jours sur le Tour, devrait rester trois ans de plus. Richie Porte, l'autre leader, pourrait quant à lui, céder aux sirènes de Trek-Segafredo, qui cherche un leader pour les Grands Tours aux côtés de Bauke Mollema.

Richie Porte
Richie Porte © Fabrice COFFRINI / AFP

Avec le souhait de recruter davantage de coureurs polonais -on parle des coureurs de Bora-Hansgrohe Rafal Majka et Pawel Poljanski-, plusieurs cadres de l'équipe comme Nicolas Roche et Tejay van Garderen pourraient faire leurs valises.

• Les équipes Françaises 

Chez les équipes françaises, l'heure est surtout à la prolongation. Arnaud Démare a prolongé son contrat jusqu'en 2020 avec Groupama-FDJ, mais ce n'est pas le cas de Thibaut Pinot. Le 4e du Giro 2017 pourrait néanmoins resigner, tout comme son lieutenant Sébastien Reichenbach. Le jeune Kylian Frankini pourrait lui rejoindre la formation française.

AG2R La Mondiale a elle effectué une vague de prolongations pendant le Tour de France : Gougeard, Dumoulin, Geniez, Cosnefroy ou encore Dupont continueront avec les Ciel et Terre au moins jusqu'en 2019. . Romain Bardet, Pierre Latour et Oliver Naesen avaient eux déjà prolongé jusqu'en 2020 l'année dernière.

Enfin, Pierre Rolland aurait émis le souhait de revenir dans une équipe française, notamment celle de ses belles années, Direct Energie. Quant à Nacer Bouhanni, en froid avec ses dirigeants, il serait en instance de départ de Cofidis, mais aucune piste officielle n'a été avancée.

France tv sport francetvsport