Cyclisme : 3e titre de champion de France pour Arnaud Démare qui s'impose en patron devant Bryan Coquard et Julian Alaphilippe

Publié le , modifié le

Auteur·e : Martin Boissereau
Arnaud Démare champion de France 2020

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) s'est imposé au sprint à Grand-Champ, dans le Morbihan, à l'issue d'une course animée (237,9 km). Il remporte son troisième titre de champion de France devant Bryan Coquard (B&B) et Julian Alaphilippe (DQS).

Et de trois ! Arnaud Démare remporte son troisième titre de champion de France de course en ligne, après 2014 et 2017. Plus rapide au sprint que ses deux compagnons dans le final, il devance Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept) et Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick-Step).

Avec Bryan Coquard, Arnaud Démare a été le seul capable de suivre Julian Alaphilippe lorsqu'il a attaqué à quatre kilomètres de l'arrivée, après une cassure créée par Florian Sénéchal (DQS). Grâce à cette victoire, la Groupama-FDJ portera donc le maillot tricolore pour la septième fois en huit ans. Arnaud Démare (3 titres) succède en effet à Arthur Vichot (2), Nacer Bouhanni (1) et Anthony Roux (1).

Groupama-FDJ a contrôlé

L'équipe de Marc Madiot a donné le tempo tout au long de la course (237,9 km). Pendant les 13 tours de 18,5 km programmés en Bretagne, elle n'a jamais laissé sa chance aux échappés. Forte de dix-sept coureurs - dont quatre de l'équipe continentale FDJ - elle a travaillé pour la victoire de son désormais triple champion de France, le sprinteur Arnaud Démarre. 

Seuls Pierre Latour (AG2R-La Mondiale) et Valentin Fresson (TDE), futurs équipiers chez Total Direct Énergie, ont un temps compté une avance confortable sur le peloton (4'30''), à 100 km de l'arrivée. Dix kilomètres plus tard, leur avance s'était presque réduite de moitié (2'30'') sous l'impulsion de la Groupama-FDJ.

Sénéchal, l'écrémage presque décisif

Des coureurs les ont ensuite rejoints et tenté de prendre de large, à l'image de Guillaume Martin (Cofidis), Pierre Rolland (B&B), Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) ou Florian Sénéchal (DQS). En vain. Dans les vingt derniers kilomètres, les échappés n’ont jamais compté plus d’une minute d’avance sur un peloton emmené par la Groupama-FDJ. Ils ont ensuite été repris, à un peu plus de cinq kilomètres de l’arrivée. 

Ce fut le moment choisi par Florian Sénéchal, impressionnant aujourd'hui, d'accélérer. Accompagné notamment d'Arnaud Démare, Bryan Coquard et son équipier Julian Alaphilippe, il a créé une cassure à 4,5 km de l'arrivée. Son leader a ensuite tenté de creuser l'écart mais n'est pas parvenu à distancer les deux sprinteurs. Plus rapide dans les derniers mètres, Arnaud Démare s'est imposé, trois ans après son dernier titre de champion de France (2017).

Vainqueur l'an passé, Warren Barguil (Arkéa Samsic) n'aura porté son maillot tricolore que seize jours à l'issue d'une année perturbée par la pandémie de Covid-19. Avec trois titres, son successeur rejoint Octave Lapize, Francis Pélissier et Georges Speicher. Seul Jean Stablinski, quatre fois champion de France, fait mieux. Pour encore combien de temps ?