Le Britannique Stephen Cummings
Le Britannique Stephen Cummings vainqueur de la dernière édition du Tour Méditerranéen | AFP - Jaime Reina

Cummings surprend les sprinteurs

Publié le , modifié le

Le Britannique Stephen Cummings (BMC) a remporté vendredi la 13e étape du Tour d'Espagne disputée sur 172,8 km entre Saint-Jacques de Compostelle et Ferrol. Cummings, 30 ans, a devancé l'Australien Meyer (GreenEdge) et les cinq autres protagonistes de l'échappée du jour qui a su résister au retour du peloton. L'Espagnol Joaquin Rodriguez (Katusha) a conservé le maillot rouge de leader.

C'est le premier gros succès pour l'ancien coureur de la formation Sky, professionnel depuis 2005 après avoir été sacré champion du monde par équipes sur piste. Arrivé cette saison chez BMC, Cummings a fait valoir ses qualités de rouleur pour aller chercher une victoire en tenant à distance les équipes de sprinteurs qui n'ont pourtant pas ménagé leurs efforts sur un parcours sans difficultés majeures, taillé pour une explication finale entre les hommes les plus rapides du peloton.

C'était sans compter sans les attaquants qui, une fois encore, ont pris leur chance. Et cette fois ils ont été récompensés puisque l'échappée lancée au 42e kilomètre après plusieurs tentatives infructueuses est finalement allée au bout. Il faut dire que les sept hommes composant cette échappée (Juan Antonio Flecha, Linus Gerdemann, Simon Clarke, Thomas De Gendt, Elia Vivani, Cameron Meyer, et Stephen Cummings) n'ont pas ménagé leurs efforts et se sont parfaitement entendus pour faire la différence. Aucun d'entre eux ne représentant un véritable danger au classement général, le peloton a vite compris qu'il ne fallait pas s'accrocher tout de suite et a laisser filer les sept hommes qui ont compté jusqu'à près de 4 minutes d'avance. L'écart a ensuite diminué, lorsque les équipes de sprinteurs, mais aussi celles des favoris Rodriguez et Contador, ont décidé de hausser le ton, alors que la course se déroulait déjà sur un rythme soutenu.

Une échappée victorieuse

Les fuyards possédaient pourtant encore 40 secondes à six kilomètres de l'arrivée et commençaient à s'interroger sur la tactique à suivre, alors que leur avance n'était peut-être pas suffisante pour se regarder. A 3 km de la ligne, Stephen Cummings plaçait une belle accélération. Flecha et Meyer se lançaient à sa poursuite, mais sans parvenir à combler l'écart. Le Britannique ne faiblissait pas et s'imposait avec 4 secondes d'avance sur Cameron Meyer et Juan Antonio Flecha. Les autres hommes de l'échappée (hormis Viviani qui craquait et se faisait reprendre par l'avant-garde du peloton) terminaient à 14". Le sprint du peloton revenait à l'Allemand John Degenkolb à 40".

Pas de souci pour les favoris. Joaquin Rodriguez a conservé son maillot de leader, avec toujours 13 secondes d'avance sur Alberto Contador et 51 secondes sur Chris Froome. Tous ont avalé tranquillement cette étape de transition avant d'aborder la montagne dès samedi, au terme d'un parcours compliqué avec cinq passages montagneux et une arrivée en altitude au col d'Ancares. 

 Classement de l'étape:

1. Steven Cummings (GBR/BMC) les 172,8 km en 4h05:02.
2. Cameron Meyer (AUS/GEC) à 0:04.
3. Juan Antonio Flecha (ESP/SKY) 0:04.
4. Simon Clarke (AUS/GEC) 0:14.
5. Linus Gerdemann (GER/RSH) 0:14.
6. Thomas De Gendt (BEL/VAC) 0:14.
7. John Degenkolb (GER/ARG) 0:40.
8. Allan Davis (AUS/GEC) 0:40.
9. Ben Swift (ENG/SKY) 0:40.
10. Lloyd Mondory (FRA/ALM) 0:40.
11. Davide Cimolai (ITA/LAM) 0:40.
12. Sergueï Lagutin (UZB/VAC) 0:40.
13. Koldo Fernandez (ESP/GRM) 0:40.
14. Leonardo Duque (COL/COF) 0:40.
15. Tiziano Dall'Antonia (ITA/LIQ) 0:40.
16. Egoitz García (ESP/COF) 0:40.
17. Daniele Bennati (ITA/RSH) 0:40.
18. Gianni Meersman (BEL/LTB) 0:40.
19. William Bonnet (FRA/FDJ) 0:40.
20. Ruben Perez Moreno (ESP/EUS) 0:40.

Classement général:

1. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) 48h56:17.
2. Alberto Contador (ESP/SAX) à 0:13.
3. Chris Froome (GBR/SKY) 0:51.
4. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 1:20.
5. Robert Gesink (NED/RAB) 2:59.
6. Daniel Moreno (ESP/KAT) 3:29.
7. Nicolas Roche (EIR/ALM) 4:22.
8. Andrew Talansky (USA/GRM) 5:17.
9. Laurens ten Dam (NED/RAB) 5:18.
10. Bauke Mollema (NED/RAB) 6:01.
11. Igor Anton (ESP/EUS) 6:08.
12. Winner Anacona (COL/LAM) 6:35.
13. Eros Capecchi (ITA/LIQ) 6:47.
14. Benat Intxausti (ESP/MOV) 6:51.
15. Maxime Monfort (BEL/RSH) 6:55.
16. Tomasz Marczynski (POL/VAC) 7:01.
17. Rinaldo Nocentini (ITA/ALM) 7:04.
18. Niemiec Przemyslaw (POL/LAM) 7:10.
19. Gorka Verdugo (ESP/EUS) 8:13.
20. Bart De Clercq (BEL/LTB) 8:25.