Critérium du Dauphiné : Davide Formolo (UAE) remporte la troisième étape en solitaire devant Roglic et Pinot

Publié le , modifié le

Auteur·e : Martin Boissereau
Formolo a remporté la troisième étape du Dauphiné
Au terme d'un numéro en solitaire magnifique, Davide Formolo (UAE) a remporté la troisième étape du Dauphiné | Alex BROADWAY / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Davide Formolo (UAE) a créé la surprise à Saint-Martin-de-Belleville, au sommet de la montée finale. Il a devancé Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à l'issue de la troisième étape du 72e Critérium du Dauphiné. Roglic conserve son maillot jaune.

La bataille entre les favoris n'aura pas eu lieu. Après la démonstration de Primoz Roglic (Jumbo-Visma) au sommet du col de Porte, Davide Formolo (UAE) a finalement créé la surprise à l'issue d'un numéro de soliste, jusqu'à lever les bras au sommet de la montée de Saint-Martin-de-Belleville (14,8 km à 6 %). Il devance les deux principaux favoris, Primoz Roglic et Thibaut Pinot (G-FDJ), de plus de trente secondes (33'').

Le joli numéro de Davide Formolo

Davide Formolo s'est échappé avec huit hommes (km 35), après que de nombreux coureurs ont tenté d'attaquer, une fois le départ de Corenc donné. Avec Pierre Latour (AG2R - La Mondiale), il a d'abord faussé compagnie à leurs sept compagnons d'échappée, aux pieds du col de la Madeleine, la principale difficulté du jour. Il a même senti se dessiner un maillot jaune virtuel sur son haut de champion d'Italie, au sommet du col hors catégorie (17,4 km à 8,2%). Il l'a en effet franchi avec une belle avance sur le peloton (5'25''), plus grande que son écart avec Primoz Roglic au départ de l'étape (4'54'').

Pinot et Roglic toujours au rendez-vous, pas Bernal

Le champion d'Italie a ensuite tenu, jusque dans les derniers instants, alors qu'il était poursuivi par le train de l'impressionnante Jumbo-Visma. Sur la ligne d'arrivée, il a devancé Thibaut Pinot et Primoz Roglic, décidément au-dessus du lot lors de ce 72e Critérium du Dauphiné. Le Slovène reste leader du classement général, devant le Français (+14''). Emanuel Buchmann (+20''), leader de la BORA - hansgrohe, complète le podium provisoire.

Le leader de la formation INEOS, quant à lui, a de nouveau déçu. Egan Bernal se retrouve septième du classement général, après une nouvelle contre-performance (14e). Comme son compatriote Nairo Quintana (Arkéa Samsic), le dernier vainqueur du Tour de France termine à plus de quarante secondes du gagnant du jour (+42''), derrière tous les favoris. Loin d'être rassurant à quelques jours de la Grande Boucle (29 août-20 septembre).

Critérium du Dauphiné