Critérium du Dauphiné : La dernière étape pour Sepp Kuss, Daniel Martinez sacré devant Thibaut Pinot

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Daniel Martinez vainqueur du Dauphiné 2020

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Au terme d’une folle cinquième et dernière étape, remportée en solitaire par l’Américain Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) est passé tout près de la victoire au classement final du Critérium du Dauphiné. Parti avec d’autres concurrents dans la côte de Domancy à 26 km d’arrivée, c’est le Colombien Daniel Felipe Martinez (Education First) qui sera finalement sacré.

La mauvais sort continue pour le cyclisme français et pour Thibaut Pinot. Parti leader ce dimanche matin avant la dernière étape du Critérium du Dauphiné, le grimpeur de la Groupama-FDJ a craqué face aux assauts de ses rivaux dans la Côte de Domancy. S'il s'est battu jusqu'au bout pour recoller, il échoue à 29 secondes de la première place.Il ne succèdera pas à Christophe Moreau, dernier vainqueur tricolore de l’épreuve en 2007. Il devra se contenter d’une 2ème place au classement final.

Pinot y a cru jusqu'au bout

Il faut dire que le forfait de dernière minute du leader Primoz Roglic avait ouvert l’appétit des nombreux coureurs encore dans le jeu pour le classement général. Esseulé dès le départ d’une étape menée tambour battant et portant seul la responsabilité de poursuivre les attaquants, Pinot n’a pas eu les jambes pour suivre les menaces Miguel Angel Lopez (Astana), Daniel Felipe Martinez (EF) et Tadej Pogacar (UAE) à 26 km de l’arrivée. D'un geste de rage, le Français a d'abord jeté sa gourde, abattu.

Mais face au marquage dans le groupe de tête, lié à des divergences d'intérêts et en partie au contrecoup des efforts consentis pour s'extraire du groupe des favoris, Pinot a quasiment repris une minute aux fuyards, bien aidé par ses compatriotes Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Romain Bardet (AG2R La Mondiale), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Guillaume Martin (Cofidis). Ce dernier a d'ailleurs limité les dégâts pour conserver sa place sur le podium final.

Dans le groupe de tête, c'est l'Américain Sepp Kuss qui a donné la leçon à tous ses compagnons d'échappée. Meilleur soutien en montagne de son leader Primoz Roglic depuis le début de l'épreuve, le coureur de 25 ans n'avait plus à tenir son rôle de garde. Il s'est envolé à 9 km de l'arrivée pour s'imposer avec 27 secondes d'avance et offrir à la terrible Jumbo-Visma un troisième succès d'étape en cinq jours de course sur le Dauphiné 2020. Déjà vainqueur sur la 15e étape de la Vuelta l'an dernier, Kuss retrouvera son rôle d'équipier en montagne sur le Tour de France.

Grand sourire derrière le masque pour Kuss et Martinez

Mais le plus grand vainqueur du jour restera Daniel Felipe Martinez. Le Colombien de 24 ans, coéquipier de Rigoberto Uran et de Sergio Higuita, a remporté le plus beau succès de sa carrière en s'adjugeant le classement général de l'épreuve, à la faveur de sa 2e place sur cette cinquième étape. Son plus beau fait d'armes jusqu'à présent était sa victoire au sommet du Col de Turini, lors de Paris-Nice 2019. Reste à savoir s'il jouera des coudes sur le Tour de France, lui qui n'a jamais fait mieux que 36e sur un grand tour (Tour de France 2018) en quatre participations.

à voir aussi Dauphiné : revivez la dernière étape complètement folle marquée par le sacre de Daniel Martinez Dauphiné : revivez la dernière étape complètement folle marquée par le sacre de Daniel Martinez

Critérium du Dauphiné