Julian Alaphilippe
Julian Alaphilippe a remporté la 6e étape du Critérium du Dauphiné | PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

Critérium du Dauphiné : Julian Alaphilippe s'adjuge la 6e étape à la photo finish

Publié le , modifié le

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) s'est adjugé la 6e étape du Critérium du Dauphiné entre Saint-Vulbas de Saint-Michel-de-Maurienne, étape la plus longue de ce parcours 2019. Le Français s'est imposé au sprint devant Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe) après avoir passé toute la course dans l'échappée de tête. La victoire a été désignée à la photo finish.

229 km de course et une victoire décrochée pour quelques millimètres. Julian Alaphilippe (Deneunick-Quick Step) a été le meilleur au sprint face à Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe) pour remporter la 6e étape du Critérium du Dauphiné 2019, vendredi, entre Saint-Vulbas et Saint-Michel-de-Maurienne. Une étape très accidentée pour punchers avec huit cols au programme. Forcément, un profil tracé pour Julian Alaphilippe. Dès la veille, le coureur Deceuninck-Quick Step avait annoncé vouloir « tenter quelque chose. J’espère avoir les jambes car elle va être longue. » Son souhait s’est exaucé. Le Tricolore a grillé la politesse d'un rien à l'Autrichien, remportant sa deuxième étape en carrière sur le Dauphiné.

Jusqu'à 14 minutes d'avance

Après un départ calme sous la pluie, Alaphilippe a été le premier à surgir du peloton. Le vainqueur de la dernière Flèche wallonne et du dernier Milan – San Remo s’est échappé au km12, rapidement suivi par Gregor Mühlberger puis Alessandro De Marchi (CCC). Un trio qui fera la quasi intégralité du reste du parcours ensemble. Tom Skujiņš (VC La Pomme Marseille) a tenté de rejoindre les trois attaquants du jour mais s’est rapidement fait reprendre par le peloton.

L’échappée dessinée, Adam Yates (Mitchelton-Scott) sans inquiétude pour conserver son maillot jaune, une lutte entre les trois coureurs semblait indéniable, tant la tête du peloton n’a jamais cherché à réduire l’écart. A tel point que le Français, le Belge et l’Italien ont eu jusqu’à 14 minutes d’avance, à 70km de l’arrivée.

Une moisson de points en montagne

En tête de la course, et au vue du parcours du jour, Julian Alaphilippe en a profité pour faire une moisson de points dans la course au classement du meilleur grimpeur. Et le coureur de 27 ans n’a laissé que des miettes à ses adversaires, pour s'emparer du maillot de meilleur grimpeur : il est passé en tête de sept des huit cols du jour (3 de 4e catégorie, 2 de 3e catégorie et 3 de 2e catégorie) amassant un total de 20 pts. Seul Mühlberger a basculé en premier en haut de la dernière difficulté du jour, le col de Beaune. Une ascension durant laquelle De Marchi a lâché.

Dans les rues de Saint-Michel-de-Maurienne, l’Autrichien a fait la course en tête. C’est même lui qui a lancé le sprint final. Mais le Français était le plus frais. Et peut finalement savourer une victoire acquise d’un cheveu, et annoncée grâce à la photo finish, qui confirme un peu plus sa bonne saison, à quelques semaines du début du Tour de France.

Maxime Gil gil_maxime_34

Critérium du Dauphiné