Jakob Fuglsang
Jakob Fuglsang remporte l'édition 2019 du Critérium du Dauphiné | JEAN-CHRISTOPHE BOTT/EPA/Newscom/MaxPPP

Critérium du Dauphiné : Dylan van Baarle s'offre la dernière étape, Jakob Fuglsang vainqueur final

Publié le , modifié le

Le Danois Jakob Fuglsang (Astana) a remporté pour la deuxième fois le Critérium du Dauphiné, dimanche, à Champéry (Suisse), deux ans après son premier succès. Le Néerlandais Dylan van Baarle (Ineos) s'est adjugé la 8e et dernière étape.

Il a fait craquer tout le monde dans les derniers kilomètres de ce Critérium du Dauphiné 2019. Ou presque. Après avoir passé toute la journée à l’avant de la course, Dylan van Baarle (Ineos) a été le seul en mesure de suivre l’attaque de Jack Haig (Mitchelton-Scott) à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée, faisant voler en éclat les dix autres compagnons de route. Mais c'est finalement le Néerlandais qui s'est adjugé la victoire au sprint. Jakob Fuglsang (Astana), pas inquiété, remporte son deuxième Dauphiné après 2017.

Un groupe de 12 en tête toute la journée

Une dernière étape accidentée attendait le peloton en conclusion de ce Dauphiné 2019 : sept ascensions se sont succédé au cours d’un parcours qui a vu Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)rapidement se porter à l’avant, dans l’optique de conserver son maillot de meilleur grimpeur. Un groupe d’une douzaine d’hommes a pris les devants de la course : Dylan van Baarle (Team INEOS), Carl Frederik Hagen (Lotto-Soudal), Herman Pernsteiner (Bahrain-Merida), Carlos Verona (Movistar), Felix Grossschartner (Bora-hansgrohe), Jack Haig (Mitchelton-Scott), Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Sebastien Reichenbach (Groupama-FDJ), Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Julien Bernard (Trek-Segafredo), Alessandro De Marchi (CCC), et donc Alaphilippe.

Attaques décisives en fin de parcours

Le Français s’est ainsi rapidement assuré le maillot à pois, basculant en tête aux sommets de la côte de Châtillon-sur-Cluses (3e catégorie), de la côte de Rond (2e), de la montée des Gets (3e) et du col du Corbier (1ere). Dans le même temps, les coéquipiers de Jakob Fuglsang contrôlaient l’écart avec les hommes de tête pour assurer la victoire de leur leader. Puis, à 38 km de l’arrivée, AG2R est remonté en tête du peloton pour accélérer le rythme et faire fondre l’écart avec les échappés, qui se sont disloqués en fin de parcours. Les attaques successives de Jack Haig ont mis à mal la majorité des coureurs. Seul Dylan van Baarle a été en mesure de suivre l'Australien, avant de le battre sur la ligne d'arrivée. Barguil termine 4e, Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ), 6e, Alaphilippe, 7e.

Yates abandonne

De son côté, Fuglsang a eu la voie royale pour s'imposer au classement général car  Adam Yates (Mitchelton-Scott)n’a finalement pas passé la ligne d’arrivée à vélo. Le Britannique, qui a cédé sa place de leader hier au Danois, a abandonné au cours de l’ultime étape. Le coureur a posé le pied à terre à 49km de l’arrivée. Souffrant de fièvre depuis plusieurs jours, Yates a fini par craquer, offrant un deuxième succès dans l'épreuve à Fuglsang. Thibaut Pinot, premier français, termine 5e.

Maxime Gil gil_maxime_34

Critérium du Dauphiné