L'Irlandais Dan Martin (UAE) dans l'exercice du contre-la-montre
L'Irlandais Dan Martin (UAE) dans l'exercice du contre-la-montre | AFP - BELGA - DAVID STOCKMAN

Critérium du Dauphiné: Répétition grandeur nature pour le Tour de France

Publié le , modifié le

La 70e édition du Critérium du Dauphiné, qui débute dimanche avec un contre-la-montre de 6.6km autour de Valence, ne dérogera pas à ses habitudes. Mise sur pied par ASO, le même organisateur que le Tour de France, cette épreuve se veut une répétition de la Grande Boucle. Les coureurs auront ainsi l'opportunité de découvrir la montée de la Rosière, col de 1re catégorie, que le Tour empruntera pour la 1re fois en juillet. Mais plus qu'une répétition, c'est un titre qui marque une carrière, et affirme ses ambitions.

Un palmarès impressionnant

Ces dernières années, Christopher Froome (2013, 2015, 2016), Bradley Wiggins (2011-2012) ont inscrit leur nom au palmarès du Critérium du Dauphiné avant de conquérir la Grande Boucle. Avant eux, Miguel Indurain (1995) ou Bernard Thévenet (1975) avaient fait de même, comme Eddy Merckx (1971), Luis Ocana (1973) ou Jacques Anquetil (1963), sans oublier les années Armstrong, dont le nom a été retiré depuis. S'imposer sur le Critérium du Dauphiné, ce n'est pas l'assurance de gagner le Tour de France. C'est au moins celle de faire partie du gotha et des coureurs à suivre en juillet. Les Fuglsang (vainqueur 2017), Talansky (2014), Valverde (2008, 2009) et autres Bernard Hinault (1977, 1979, 1981) ou Greg Lemond (1983) en attestent.

Un parcours qui épouse souvent les contours du Tour

Cette année, l'attention est portée sur la 6e et avant-dernière étape, entre Frontenex et La Rosière. Cette ultime montée, classée en 1re catégorie, longue de 17.6km, viendra conclure une étape de 110km, qui sera assez comparable à celle que le peloton du Tour de France affrontera le mercredi 18 juillet (Albertville - La Rosière, 108.5km). Les coureurs de la Grande Boucle ne l'ont jamais escaladée. "Il y a un véritable intérêt pour les équipes qui peuvent reconnaître certains parcours du Tour de France, notamment dans l'étape arrivant à La Rosière", a confirmé Bernard Thévenet, directeur technique du Dauphiné. Chaque année, les équipes viennent faire une ultime répétition, grandeur nature.

Cette 6e étape ne sera pas la seule à avoir une réplique en juillet. Mercredi, la 3e étape est un contre-la-montre par équipe entre Pont-de-Vaux et Louhans-Châteaurenaud. "Ce sera exactement la distance du contre-la-montre par équipes du Tour de France", a précisé Christian Prudhomme, le patron de la Grande Boucle. Sur le Tour, ce sera autour de Cholet, le 9 juillet, trois jours après le départ. Des similitudes...

Des absents, mais des présents ambitieux

Chris Froome (Sky) a préféré gagner le Giro que de venir sur le Dauphiné cette année. Jakob Fuglsang (Astana), et Alejandro Valverde (Movistar) le Tour de Suisse. Mais pour 2018, le plateau du Dauphiné vaut le détour. Romain Bardet (AG2R), Warren Barguil (Fortuneo), Vincenzo Nibali (Bahrain), Dan Martin (UEA), Adam Yates (Mitchelton-Scott), Geraint Thomas (Sky), Ilnur Zakarin (Katusha) sont autant de prétendants à la victoire. Et Julian Alaphilippe (Quick-Step) testera les premiers bienfaits de sa préparation en altitude, avec l'espoir que sa préparation portera ses fruits en juillet.

Depuis la victoire de Christophe Moreau en 2007, plus aucun Français ne s'est imposé dans cette course. En 2016, Romain Bardet avait pris la 2e place, derrière Froome, avant de finir à la même place sur le Tour de France.

Le parcours

3 juin: prologue Valence-Valence (6,6 km)
4 juin: 1re étape Valence - Saint-Just-Saint-Rambert (179 km)
5 juin: 2e étape Monbrison - Belleville-sur-Saône (180,5 km)
6 juin: 3e étape Pont-de-Vaux - Louhans-Chateaurenaud (c.l.m. par équipes, 35 km)
7 juin: 4e étape Chazey/Ain-Lans-en-Vercors (181 km)
8 juin: 5e étape Grenoble - Valmorel (130,5 km)
9 juin: 6e étape Frontenex - La Rosière (110 km)
10 juin: 7e et dernière étape Moûtiers-Saint-Gervais-Mont-Blanc (129 km)
 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze