Schleck Andy en jaune Contador Alberto TDF
Andy Schleck devant Alberto Contador, une scène avant l'incident de la 15e étape | ASO

Contador suspendu: le peloton surpris, mais...

Publié le , modifié le

Quelques heures après l'annonce de la suspension provisoire d'Alberto Contador à la suite d'un contrôle positif à un anabolisant, les premières réactions sont plutôt de l'ordre de la surprise, mais plus les langues se délient, plus l'effet de surprise s'évapore...

Présent en Australie pour les Mondiaux en sa qualité de sélectionneur de l'équipe de France, Laurent Jalabert s'est dit surpris par l'annonce de l'UCI, et l'examen "anormal" du vainqueur du Tour de France 2010. Les coureurs de l'équipe de France "sont restés, comme moi d’ailleurs, incrédule face à cette annonce. On croît que c’est un canular, mais en même temps on a déjà tellement connu ça qu’on sait que c’est possible. C’est une grosse surprise en tout cas. On ne s’attendait pas à celle-là", a déclaré Jalabert.

"C'est encore une histoire qui va faire du mal au vélo", a ainsi indiqué Sylvain  Chavanel après en avoir terminé avec le contre-la-montre des Mondiaux. "Ca surprend, c'est dommage pour un coureur tel que lui, mais c'est comme  ça", a ajouté Chavanel. J'ai appris cette information à mon retour de l'entraînement. "Le vélo n'avait pas besoin de cette affaire", a-t-il ajouté. "Il tombe. Les grands champions tombent… C’est comme ça. C’est toujours désolant de voir ça, mais c’est bien qu’on arrive à trouver des choses. Les taux sont peut-être très bas, mais il y a des traces quand même. Est-ce qu’il est coupable ? Je le pense…", a affirmé Chavanel.

Egalement présent en Australie au sein de l'équipe de France, Romain Feillu se montre moins catégorique. "Il aurait été pris à un autre produit plus efficace, ça aurait peut-être été moins une surprise, explique Feillu. J’ai limite de la peine pur lui. D’après ce que j’ai compris, il parle d’un complot avec quelqu’un qui lui aurait mis quelque chose dans sa nourriture. Moi, je dis que ça paraît plausible. Il y a des gens malveillants. Présomption d’innocence. Le pauvre, s’il est innocent et que tout le monde l’accable… Il mérite qu’on cherche d’où ça peut venir", a déclaré le coureur de Vacansoleil.

Romain Bonte