Alberto Contador Saxo Bank 022011
Alberto Contador (Saxo Bank) | AFP - FRANCISCO LEONG

Contador a repris la route

Publié le , modifié le

Moins de 24 heures après avoir été blanchi de soupçons de dopage par la Fédération espagnole, Alberto Contador a retrouvé la compétition en prenant part à la première étape du Tour de l'Algarve. Très entouré par les médias, le triple vainqueur de la grande Boucle a terminé au sein du peloton se classant 28e à 5 secondes du vainqueur, le Belge Philippe Gilbert.

"C'est une satisfaction énorme pour moi"  Alberto Contador

Alberto Contador a donc donné ses premiers coups de pédale en compétition officielle. Un cas de figure qui semblait loin d'être une évidence ces dernières semaines au vu des soupçons de dopage qui pesaient sur le coureur de la Saxo-Bank. Cinq mois se sont écoulés depuis sa suspension préventive et ce mercredi 16 février, l'Espagnol est revenu un coureur à part entière. Comme un poisson dans l'eau. Un poison diront ses détracteurs. Mais l'heure n'était pas à la polémique sur les routes portugaises. "C'est une satisfaction énorme pour moi, mon équipe et mes sponsors",  a-t-il dit avant de prendre la route. "Tous ces mois ont été vraiment durs, avec beaucoup de nuits sans dormir",  a-t-il ajouté, alors que plusieurs de ses rivaux le saluaient chaleureusement  tandis que quelques dizaines d'admirateurs lui lançaient des cris d'encouragement.

La victoire de Gilbert au second plan

Suspendu préventivement depuis août à la suite d'un contrôle antidopage positif le 21 juillet sur le Tour de France ayant révélé des traces infimes de clenbutérol, un produit qui stimule la fonction pulmonaire et a des effets anabolisants, Contador a été blanchi mardi après-midi par la Fédération espagnole, juste à temps pour être au départ du Tour d'Algarve, dont il a remporté les deux dernières éditions. "On ne le voit pas sous son casque et ses lunettes des soleil, mais à l'intérieur de lui-même, bien-sûr qu'il était très ému", déclarait son porte-parole, Jacinto Vidarte, pendant que les coureurs reliaient Faro à Albufeira, sous de violentes averses qui ont prolongé l'étape d'environ 45 minutes par rapport à l'heure prévue.

Après avoir reconnu lui-même qu'il était "loin de (sa) meilleure forme", Contador a franchi la ligne d'arrivée au sein du peloton, se classant 28e à 5 secondes du vainqueur, le Belge Philippe Gilbert. Malgré les nombreux fans et journalistes qui l'attendaient sur la principale avenue d'Albufeira, le dossard N.1 ne s'est pas arrêté. Contador n'a déjà plus de temps à perdre...

Julien Lamotte