Contador Alberto Itw F2 09 2010
L'Espagnol Alberto Contador | DR

Contador prêt à se faire "couper les deux mains" pour convaincre

Publié le , modifié le

Dans une interview exclusive diffusée au journal de 20h de France, Alberto Contador a réaffirmé son innocence suite à son contrôle positif au clenbutérol. "Je suis prêt à me faire couper les mains pour vous en convaincre", a-t-il lancé, avouant ne plus dormir depuis un mois. Et de regretter que "l'image du cyclisme et du Tour de France (soit) encore une fois ternie".

"En tant que leader du Tour de France, j'ai eu la chance d'être contrôlé avant et après le 21 juillet. Tous les contrôles ont été négatifs, sauf celui du 21. Et même si on voulait, il serait impossible d'absorber une quantité aussi petite". Alberto Contador énonce les raisons qui le poussent à réaffirmer son innonence. Certes, des traces minimes de clenbutérol ont bien été trouvées lors de ce contrôle au cours d'une des journées de repos sur le Tour de France 2010. Mais il est certain qu'il s'agit d'une infection alimentaire. Ce bêta-stimulant est souvent utilisé pour stimuler la fonction pulmonaire, mais possède également des effets anabolisants. ""Ce que je veux dire, c'est que je vais de l'avant en disant la vérité. On peut me poser toutes les questions, je suis disposé à y répondre. Je ne me suis jamais défilé", scande l'espagnol. "Je suis prêt à me faire couper les deux mains pour vous en convaincre."

Ayant décidé lui-même de divulguer son contrôle positif, Alberto Contador a justifié son attitude par le fait que "cela fait plus d'un mois que je ne dors pas. C'est très dur pour ma famille." Conscient de son statut de champion hors norme, l'Ibère regrette l'image encore une fois écornée de sa discipline: "Ce qui me fait le plus peur, c'est ce qui se passe actuellement, c'est l'image du cyclisme et du Tour de France est encore une fois ternie".

Voir la video

Voir la video

Voir la video