Alberto Contador (Saxo Bank)
Alberto Contador (Saxo Bank) | ATP - LUK BENIES

Contador fait coup double

Publié le , modifié le

Alberto Contador a survolé l'Etna et frappé un grand coup lors de cette 9e étape du Giro. Une étape qui a livré un superbe spectacle et un premier verdict: Alberto Contador est en forme et il est là pour remporter un 2e Tour d'Italie. Après sa place de dauphin samedi, l'Espagnol a remis le couvert face à ses rivaux désemparés (Nibali et Scarponi). Le Batave Pieter Wenning a lâché prise à 10 km de l'arrivée. Il perd son maillot rose au profit de Contador.

L'étape a été marquée par de nombreuses tentatives d'échappées dont l'une a échoué pas loin de l'arrivée au sommet de l'Etna. Frank, Visconti, Bakelandts et Lastras ont tenté de déjouer la surveillance des favoris au sein d'un peloton réduit comme peau de chagrin au fur et à mesure. A 12 km de l'arrivée, les trois (Frank, Visconti et Bakelandts) n'avaient plus que deux minutes d'avance. C'est le moment où la course s'enflammait, le maillot rose Pieter Weening étant décramponné par les attaques successives des ténors dont Alberto Contador qui partait seul en contre-attaque à moins de 7 km de l'arrivée.

Les cartes étaient totalement redistribuées. Scarponi lâchait complètement quelques lacets plus loin alors que Nibali, Arroyo et Garzelli (dans un groupe d'une vingtaine d'hommes avec notamment Le Mével et Gadret) ne parvenaient pas à recoller à la tête de course. Revenu sur le Colombien Rujano –parti en contre-attaque derrière les hommes de tête, Contador effectuait un forcing impressionnant afin de distancer ses principaux rivaux et de creuser un écart conséquent sur cette première grande arrivée au sommet. Il s'imposait finalement, marquant ses adversaire physiquement et mentalement après une grosse semaine de course seulement. Au classement général provisoire, Contador précède le Bélarusse Kanstantsin  Siutsou de 59 secondes et Christophe Le Mével de 1 min 19 sec.  Nibali compte désormais 1 min 21 sec de retard sur l'Espagnol. Le Tchèque Roman Kreuziger pointe à 1 m 40.

Contador a enlevé pour la première fois une  étape du Giro, dont il a remporté le classement final en 2008. Le Madrilène est invaincu dans les grands tours depuis 2007, même s'il doit  attendre la décision à venir du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour le Tour  de France 2010 après un contrôle antidopage positif pour lequel il a été  blanchi par sa fédération. Le peloton du Giro doit prendre l'avion en soirée de Catane pour se rendre  sur la côte adriatique où l'attend lundi la première journée de repos (à  Termoli).

Décision lundi pour le Monte Crostis

Par ailleurs, la décision d'emprunter le Monte Crostis, samedi prochain, dans la 14e étape du Giro sera prise au plus tard lundi, a-t-on appris auprès de son directeur Angelo Zomegnan. Un entretien avec les représentants des coureurs (Millar, Pinotti, Contador, Nibali) et le président de l'association internationale des coureurs, Gianni Bugno, est prévue avant la décision définitive, a déclaré Angelo Zomegnan, le directeur du Giro.

Réactions

Alberto Contador (ESP/Saxo Bank), vainqueur de l'étape et leader: "Je suis content de ce résultat. Le vent soufflait fort dans la montée et je savais que je devais attaquer entre le 8e et le 5e kilomètre. Je ne pensais pas au maillot rose, je voulais surtout faire des différences. Mais la course ne fait que commencer. Le Giro est dur et tout peut arriver encore. A qui je dédie cette victoire ? à beaucoup de personnes mais, en premier lieu, à mes fans. Ce sont eux qui m'ont donné la force de continuer à m'entraîner. Aussi à ma famille, qui m'a beaucoup aidé dans les moments très particuliers que j'ai traversés, à mon équipe et aux sponsors. Les prochaines étapes pour le maillot rose ? Tout peut arriver. Ici, c'est une victoire importante. Mais, si c'est spécial, c'est parce que l'endroit est spécial, mythique. On est sur un volcan... Les photos seront très belles !"

Vincenzo Nibali (ITA/Liquigas), 4e de l'étape: "Contador a montré qu'il était un cran au-dessus. Scarponi a essayé de le suivre et il l'a payé ensuite. On savait que Contador était fort. Maintenant, c'est à lui, à son équipe, de contrôler la course et, jusqu'à Milan, ce sera difficile."

Classement de l'étape

1. Alberto Contador (ESP/SAX) les 169 km en 4h54:08. (moyenne: 34,472 km/h)
2. José Rujano Guillen (VEN/AND) à 0:03.
3. Stefano Garzelli (ITA/ASA) 0:50.
4. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:50.
5. Roman Kreuziger (CZE/AST) 0:50.
6. David Arroyo (ESP/MOV) 0:50.
7. Kanstantsin Siutsou (BLR/HTC) 0:50.
8. Igor Anton (ESP/EUS) 0:59.
9. John Gadret (FRA/ALM) 1:07.
10. Hubert Dupont (FRA/ALM) 1:07.
11. Christophe Le Mével (FRA/GRM) 1:07.
12. Michele Scarponi (ITA/LAM) 1:07...

Classement général

1. Alberto Contador (ESP/SAX) 33h03:51.
2. Kanstantsin Siutsou (BLR/HTC) à 0:59.
3. Christophe Le Mével (FRA/GRM) 1:19.
4. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 1:21.
5. Michele Scarponi (ITA/LAM) 1:28.
6. David Arroyo (ESP/MOV) 1:37.
7. Roman Kreuziger (CZE/AST) 1:41.
8. José Serpa Perez (COL/AND) 1:47.
9. Dario Cataldo (ITA/QST) 2:21.
10. Matteo Carrara (ITA/VAC) 2:21.
11. Igor Anton (ESP/EUS) 2:21.
12. Vasili Kiryienka (BLR/MOV) 2:30.
13. Stefano Garzelli (ITA/ASA) 2:39.
14. Francesco Masciarelli (ITA/AST) 2:49.
15. John Gadret (FRA/ALM) 2:55...