Les coureurs à travers champs Tour de France 2010
Les coureurs à travers champs | AFP - Joel Saget

Cinq équipes françaises sur le Tour

Publié le , modifié le

Comme chaque année, l'organisateur du Tour de France, ASO, distribue des cartes d'invitation. Sur les quatre cartes d'invitation, quatre ont été attribuées à des équipes françaises. Jusqu'alors, seule l'équipe AG2R (classée ProTour) représentait les couleurs tricolores. Elle sera désormais accompagnée de la Cofidis, Europcar (anciennement BBox Bouygues), la FDJ et enfin Saur-Sojasun.

Grand perdant de cette sélection qui intervient un peu plus tôt que les années précédentes, la formation Geox et ses leaders que sont le Russe Denis Menchov (troisième du Tour 2010), et l'Espagnol Carlos Sastre (vainqueur en 2008). Les présences de ces grands coureurs au sein de l'équipe classée en deuxième division, n'a visiblement pas convaincu l'organisation de la Grande Boucle. Les quatre invitations s'ajoutent aux présences des 18 équipes portant le label Pro Tour. Comme l'an passé, 22 équipes prendront donc le départ de Vendée, dont cinq françaises, soit une de plus qu'en 2010. Et la nouvelle venue, Saur-Sojasun emmenée par Jérôme Coppel participera à son tout premier Tour de France.

"On ira au Tour de France pour briller, pas seulement pour participer", a promis le directeur sportif de l'équipe Saur-Sojasun, Stéphane Heulot. "Nous sommes une équipe jeune qui grandit, et assez vite", s'est félicité  Heulot. "On a gagné plus de 50 courses en deux ans, là où on peut participer. Dans les grandes courses d'ASO (Amaury Sport Organisation), nous avons toujours  répondu présent. On a gagné une étape au Critérium international et Jérôme Coppel a fait 9e de Paris-Nice, 5e du Dauphiné. Avec lui, nous avons un coureur  de grand avenir dans les courses par étapes. Il sera une vraie révélation". "On n'a jamais trahi la confiance de Christian Prudhomme", a insisté l'ancien maillot jaune du Tour, qui avait vivement réagi l'an passé à la  non-sélection de son groupe pour le Tour. "On s'est dit ce qu'on avait à se dire. Je ne pratique pas la langue de bois. On est cette année la 22e équipe  mondiale sans avoir pu participer à beaucoup de courses ProTour".

Christian Prudhomme: "Aider le cyclisme français"


Pourquoi avoir annoncé votre choix avant même le début de saison ?  Est-ce pour éviter d'avoir à juger sur des critères sportifs ?
- "Pas du tout. Il y a des nouvelles règles avec 18 équipes déjà  sélectionnées. Il restait quatre invitations et, dès lors qu'une seule équipe  française (AG2R-La Mondiale) figurait parmi les 18, nous avons fait jouer  clairement la préférence nationale. Quatre des cinq équipes françaises de  deuxième division ont été choisies et la cinquième a été retenue pour  Paris-Nice. Attendre le début de saison ? Il n'a pas donné beaucoup  d'indications les années passées."

L'équipe Geox avec Menchov et Sastre se retrouve à la porte...  Pourquoi ?
- "C'est la conséquence de notre volonté d'aider le cyclisme français. Il  va falloir maintenant que les coureurs français montrent que nous avons eu  raison de leur faire confiance. A eux de saisir leur chance ! Sportivement, on  sait qu'on a les 18 meilleures équipes du monde. Et ces équipes ont des  coureurs emblématiques: Voeckler chez Europcar, Moncoutié chez Cofidis, les  buteurs que sont Fédrigo et Casar à la FDJ. Et Saur-Sojasun a Coppel qui est  sans doute l'un des plus sûrs espoirs du cyclisme français dans les courses par  étapes."

L'actualité du cyclisme, ce sont aussi les affaires Armstrong et  Contador. Le Tour peut-il s'en désintéresser ?
- "Non. Ce qu'on souhaite, on l'a dit depuis le mois d'octobre, c'est que  la réponse définitive arrive le plus vite possible (au sujet du cas Contador,  le vainqueur du Tour 2010 dont le contrôle positif est actuellement instruit).  Pas une réponse, mais LA réponse. Qu'on sache enfin sur quel pied danser.  Armstrong ? L'affaire suit son cours. Les autorités en charge continuent de  travailler. On ne fait pas de commentaire pendant ce temps."

       Les 22 équipes pour le Tour de France:
       France (5): AG2R-La Mondiale (Roche), Cofidis (Moncoutié), Europcar  (Voeckler), FDJ (Fédrigo), Saur-Sojasun (Coppel)
       Etats-Unis (3): Garmin (Hushovd, Farrar), RadioShack (Brajkovic,  Leipheimer), HTC (Cavendish, Goss)
       Belgique (2): Omega Pharma (Gilbert, Van den Broeck), Quick Step (Boonen,  Chavanel)
       Espagne (2): Euskaltel (S. Sanchez), Movistar (Tondo, Soler)
       Italie (2): Lampre (Petacchi, Cunego), Liquigas (Basso, Nibali)
       Pays-Bas (2): Rabobank (Gesink, Freire), Vacansoleil (Ricco, R. Feillu))
       Danemark (1): Saxo Bank (Contador, Porte)
       Grande-Bretagne (1): Sky (Wiggins, Boasson Hagen)
       Kazakhstan (1): Astana (Kreuziger, Vinokourov)
       Luxembourg (1): Leopard (A. et F. Schleck, Cancellara)
       Russie (1): Katusha (Pozzato, Rodriguez)
       Suisse (1): BMC (Evans, Hincapie)

Romain Bonte